Du jeu et des buts
VAFC-Anderlecht 3-3 | 
Vendredi 16 novembre 2007 - 18:44
Un match nul et beaucoup de buts à l'occasion de cette rencontre amicale entre le VAFC et Anderlecht ! Les deux équipes se sont en effet quittées sur le score de 3-3.
  VAFC-Anderlecht

Buts du VAFC : Kharroubi (15e), Pujol (45e, 49e)


Buts pour Anderlecht : Théréau (47e), Frutos (60e), Mpenza (90e)


 La feuille de match


Le Compte-rendu

La différence en deux temps
Histoire de se réchauffer pour le début de cette rencontre amicale, les supporters valenciennois et bruxellois rivalisaient par leurs chants. Sur le terrain, la première frappe cadrée du match était l'oeuvre de José Saez à l'entrée de la surface mais Proto, le gardien d'Anderlecht, se saisissait du ballon sereinement (3e). Autre belle occasion valenciennoise, une superbe reprise de volée de Sébastien Roudet sur un centre de Geoffrey Doumeng que le portier bruxellois repoussait des poings (5e).
VA était bien en place et se montrait assez percutant. Khaled Kharroubi tentait lui aussi sa chance à 20 mètres mais Proto détournait le ballon malgré les rebonds dus au terrain gelé (10e). Ce n'était que partie remise pour le milieu de terrain du VAFC puisque 5 minutes plus tard, il était à la réception d'un centre de l'aile droite de Mody Traoré et s'y reprenait à deux fois pour ouvrir le score (1-0, 15e) ! Un but qui récompensait le bon début de rencontre des Rouge et Blanc.
Anderlecht était plutôt amorphe et réagissait timidement avec une reprise de volée hors cadre du Français Théréau (21e). Les Valenciennois montraient plus d'envie et le prouvaient encore avec une tête sur le poteau de Grégory Pujol (22e) et un duel Sebo-Proto remporté par ce dernier (25e). Le tir de Frutos de 25 mètres ne posait aucun problème à un Willy Grondin vigilant (27e). Le gardien du VAFC réalisait ensuite une double parade décisive face à Frutos et Luciano (36e).
On se dirigeait tranquillement vers la pause quand Grégory Pujol doublait la mise en reprenant instantanément du plat du pied un très bon centre de l'aile gauche de Rudy Mater (2-0, 45e). David Sommeil et ses coéquipiers regagnaient donc les vestiaires avec une avance de deux buts plutôt logique au vu de la première mi-temps.


Une pluie de buts
Anderlecht repartait sur de meilleures bases en seconde période puisque Willy Grondin devait repousser une frappe de Théréau au bout de 20 secondes de jeu. L'attaquant du club belge n'attendait en fait que deux minutes pour réduire le score en reprenant un centre de l'aile gauche de Frutos (2-1, 47e).
Mais deux minutes plus tard, Grégory Pujol se rappelait au bon souvenir de son ancienne équipe en réalisant le doublé. A la réception d'un centre de Yassine Bezzaz, excentré à droite, le numéro 28 du VAFC reprenait le ballon de la tête et ne laissait aucune chance au gardien adverse (3-1, 49e). En bon maître des lieux, VA reprenait son avance de deux buts et calmait la révolte bruxelloise. Grégory Pujol n'était pas loin du hat-trick quand sa frappe en pivot dans la surface était difficilement repoussée par Proto (56e).
Malgré cela, Anderlecht n'avait pas dit son dernier mot, et à la suite d'un corner, Frutos récupérait le ballon dans la surface et trompait Willy Grondin d'une frappe sèche du gauche (3-2, 60e). Il y avait décidément beaucoup de buts dans cette rencontre ouverte et animée malgré le froid glacial. Les Mauves d'Anderlecht se rapprochaient d'ailleurs de l'égalisation mais Da Silva ne parvenait pas à conclure face à un Willy Grondin une nouvelle fois décisif (68e). En fin de rencontre, les changements se succédaient plus que les occasions, même si Johan Audel se signalait par une grosse frappe dans la surface, repoussée par le gardien d'Anderlecht (87e).
Mais VA concédait finalement l'égalisation dans les arrêts de jeu quand Mpenza reprenait victorieusement un centre de l'aile gauche de Deschacht (3-3, 90e). Cela restait malgré tout un match amical agréable et surtout une bonne préparation avant le déplacement à Strasbourg en championnat. Et les spectateurs de Nungesser venus malgré le froid auront au moins pu voir des buts et du spectacle...

Les échos

Jeovânio-Da Silva, les retrouvailles
Du Brésil au Stade Nungesser, il n'y a qu'un pas... Coéquipiers en 2003 à Figueirense, le milieu de terrain du VAFC Jeovânio (actuellement en rééducation) et le latéral gauche d'Anderlecht Luciano Da Silva se retrouvaient à l'occasion de cette rencontre amicale. Mais la température était certainement bien plus basse que lors de leur dernière rencontre...



  • Articles
» FBBP-VAFC 1-3
Un voyage gagnant !
Mené rapidement, le VAFC a su égaliser avant la pause, puis faire la différence en deuxième période grâce, notamment, à Tony Mauricio, auteur d'un doublé. Une victoire importante et méritée !
» VAFC-Brest 0-0
VA doit s'en contenter
Avec un penalty raté et des occasions non concrétisées en première période, le VAFC pouvait être frustré de ne pas mener face au Stade Brestois. Mais la deuxième mi-temps, finie en infériorité numérique (expulsion d'Aloé), rend le résultat nul (0-0) plus "logique".
» VAFC-Nîmes 1-2
Le VAFC a fini par céder
Face à une équipe nîmoise à la puissance offensive attendue, les Rouge et Blanc ont rivalisé pendant une mi-temps, avant de souffrir et finalement céder en fin de match sur un coup franc (1-2).
» LOSC-VA 2-2, 5 t.a.b. à 4
VA sort la tête haute
Le scénario a été beau, on y a cru jusqu'au bout... Après avoir égalisé deux fois dans le temps réglementaire, le VAFC a finalement cédé au tirs au but face au LOSC (2-2, 5-4 aux t.a.b.). Forcément déçus, les Rouge et Blanc ont tout de même montré un beau visage au Stade Pierre-Mauroy...
» Paris FC-VAFC 3-2
Des buts et des regrets
Malgré deux buts inscrits au Stade Charléty, le VAFC repart sans point. Pourtant, les hommes de Réginald Ray ont ouvert le score et, ensuite, égalisé à la 85ème minute...