Épisode 17 : La saison des déceptions
Un siècle de foot à VA | 
Mardi 11 juin 2013 - 16:54
Cette année, le club fête son centenaire. Chaque semaine, nous revenons sur les moments forts de son histoire, de sa création jusqu'à aujourd'hui. Épisode n°17 de notre saga : La saison 1989-1990 et ses désillusions...

Saison 1989-1990. VA affiche ses ambitions de montée... Le budget est même revu à la hausse mais Georges Peryroche veut d'abord « bien jouer au ballon, plaire au public » sans parler d'éventuelle remontée parmi l'élite. Le discours a visiblement été entendu par les Rouge et Blanc qui s'imposent neuf fois consécutives au Stade Nungesser ! Grâce à leurs performances à domicile, les Valenciennois occupent la troisième place à mi-parcours.

En Coupe de France, Georges Peyroche décide d'aligner ses jeunes, lors du match face au PSG en 32e de finale. Si la priorité reste clairement le championnat, les Valenciennois s'imposent 1-0 (un peu contre toute attente) grâce à un but de Wilfried Gohel. En seizième de finale face à Toulon, la plupart des « bambins » de VA sont à nouveau alignés. Les jeunes valenciennois l'emportent au bout du suspense, après la séance de tirs au but...

Cette épopée de Valenciennes en Coupe de France, alors en D2 (comme en 1951...) redonne un second souffle au club. Lors de la réception de Saint-Etienne en huitième de finale à Nungesser, près de 14 000 spectateurs ont répondu présents, soit plus du double de l'affluence habituelle pour un match de championnat. Malgré l'apport du public, les jeunes valenciennois s'inclinent lors de la prolongation mais ont certainement gagné leur place dans l'effectif, et aussi dans le cœur des supporters. Le centre de formation, créé quelques années auparavant, commence à porter ses fruits.

Le championnat continue et malgré le parcours en Coupe de France, l'objectif reste inchangé : la montée. Avant de démarrer le dernier match de la saison, VA et Rennes sont tous les deux leaders avec la même différence de buts (+10) ! Lors de cette ultime journée, l'objectif est simple pour Valenciennes : faire mieux que Rennes. Jusqu'à la dernière minute, VA et Rennes mènent tous deux 1-0... Mais les Rennais inscrivent un deuxième but dans les derniers instants et accèdent donc en D1 au détriment de Valenciennes. Un petit but aura fait la différence... Le scénario est cruel pour VA.

VA se contente donc des barrages. En pré-barrages, les hommes de Georges Peyroche écartent Nîmes et c'est donc face à Strasbourg que la montée en D1 va se jouer. A la 104ème minute du match retour, les Valenciennois encaissent un but et disent au revoir à l'espoir de montée... Nouvelle désillusion pour le club du Hainaut et ses supporters, qui rêvaient de revoir de grandes affiches à Nungesser.

Que ce soit en Coupe de France, en championnat ou lors des barrages, les ultimes minutes des matches auront été fatales à VA lors de cette saison 1989-1990... Mais grâce à sa jeunesse, le club s'est refait une réputation, une jeunesse qui permettra de refaire de Nungesser une place forte du Valenciennois... A suivre...


Légende photo :

En haut de gauche à droite : Peltier, Slijepcevic, Garraud, Glassmann, Régis, Tempet.
En bas de gauche à droite : Corroyer, Ekeke, Legret, Muntibila, Grosselin.


> Episode 16 : La restructuration
> Episode 15 : VA survit au mental !
> Episode 14 : Fin de série...
> Episode 13 : Instabilité... mais rigeur
> Episode 12 : Inespérée, cette remontée !

> Episode 11 : VA fait l'ascenseur

> Episode 10 : L'après-Domergue

> Episode 9 : VA sur le podium

> Episode 8 : La déconvenue, puis le renouveau

> Episode 7 : L'USVA progresse...

> Episode 6 : Et dix-huit ans plus tard...

> Episode 5 : La finale de 1951

> Episode 4 : En pleine Guerre Mondiale

> Episode 3 : L'entrée dans le monde professionnel

> Episode 2 : Du FCV à l'USVA

> Episode 1 : La création du club