Dans le piège niçois...
Nice-VAFC 1-0 | 
Samedi 22 décembre 2007 - 19:28
Rapidement réduit à 10 après la sévère expulsion de Yassine Bezzaz, le VAFC a beaucoup donné face à l'OGC Nice mais n'a jamais pu revenir au score après le but encaissé en toute fin de 1ère période.

  Nice-VAFC 1-0

But pour Nice : Hellebuyck (44e)

La feuille de match

  Le compte-rendu

VA doublement sanctionné
La pluie n'ayant cessé de tomber sur Nice durant l'après-midi, le terrain était détrempé et les 22 acteurs de la rencontre mettaient quelques minutes à s'y habituer. Deux coup-francs lointains d'Hellebuyck n'étaient pas cadrés mais Nicolas Penneteau restait vigilant (6e, 7e). Par la suite, VA prenait plus d'assurance et enchaînait plusieurs corners, sans résultat. La première occasion valenciennoise venait après un long déboulé de Johan Audel sur l'aile gauche. Entré dans la surface, le numéro 7 du VAFC centrait pour Filip Sebo qui tentait de reprendre le ballon mais butait sur le duo Lloris-Rool (13e).
Arrivait alors une décision arbitrale qui changeait la face du match. Un tacle glissé de Yassine Bezzaz sur Jeunechamp, certes spectaculaire mais certainement pas dangereux, était sanctionné d'un carton rouge très sévère par M. Ruffray, à la grande colère des joueurs et du staff valenciennois (17e). Pour couronner le tout, Johan Audel devait sortir sur blessure deux minutes plus tard, remplacé par Grégory Pujol.
A 10 contre 11, VA était néanmois habile, comme le prouvait un contre que ne pouvait conclure José Saez, seul la surface (25e). Peu de temps après, Grégory Pujol reprenait instantanément un centre de l'aile droite de David Ducourtioux mais c'était à côté (27e). Après cette bouffée d'air, il fallait un gros arrêt de Nicolas Penneteau sur une frappe à l'entrée de la surface d'Hellebuyck pour éviter l'ouverture du score des locaux (30e). Entre le carton reçu par Yassine Bezzaz et les flaques qui freinaient le ballon (certes pour les deux équipes), c'était une véritable rencontre à handicaps. Mais les jaunes du VAFC n'hésitaient pas à tenter leur chance, à l'image de Rudy Mater, dont la frappe à 20 mètres légèrement détournée aurait pu inquiéter le gardien niçois.
Et alors que l'on se dirigeait vers la pause, une mésentente de la défense valenciennoise profitait à Hellebuyck, qui n'hésitait pas et lâchait un missile qui venait se loger sous la barre (1-0, 44e). Un but qui faisait très mal à ce moment de la rencontre, après les efforts déployés pour compenser l'infériorité numérique. Les hommes d'Antoine Kombouaré se retrouvaient donc menés et à 10 à la mi-temps, la tâche n'était vraiment pas aisée...


Une belle débauche d'énergie...
Malgré les évènements, Abdes Ouaddou et ses coéquipiers devaient y croire. Leurs espoirs n'étaient néanmoins pas loin d'être refroidis dès la reprise quand Bamogo, seul dans la surface, manquait le cadre (51e). Nicolas Penneteau devait ensuite gagner un duel face à Ederson, qui avait été idéalement servi par Laslandes (56e).
Mais, après ces deux occasions niçoises, c'était le VAFC qui prenait le jeu à son compte. Grégory Pujol, d'une frappe croisée (57e) puis d'une reprise acrobatique (59e), mettait Lloris à contribution.
Nice laissait le ballon aux Jaunes pour mieux placer ses contres. Bamogo perdait d'ailleurs un nouveau face-à-face avec le portier valenciennois (62e). VA, de son côté, continuait à jouer les coups à fond. Steve Savidan lâchait une grosse frappe à 25 mètres que Lloris repoussait difficilement (68e). L'avant-centre valenciennois, affaibli après une chute, laissait sa place à Sébastien Roudet quelques minutes plus tard.
En face, Nicolas Penneteau faisait toujours échec à Bamogo, qui avait tenté un tir excentré dans la surface (75e). Le gardien du VAFC était encore présent sur une reprise en pivot de Laslandes (80e). Alors que la fin du match approchait, les Valenciennois se montraient menaçants, notamment avec une tête de Grégory Pujol (82e).
Malgré une débauche d'énergie qui méritait d'être récompensée, Antoine Kombouaré et ses hommes ne parvenaient pas à arracher le résultat nul... Le piège niçois s'est encore une fois refermé sur les Valenciennois.

L'année 2007 est donc terminée pour le VAFC et nous pouvons féliciter l'ensemble de l'effectif et du staff pour cette superbe première partie de saison terminée à la 6ème place avec 29 points ! Espérons que l'année 2008 soit au moins autant couronnée de succès pour VA !
Après un 32ème de finale à Lorient le 5 janvier, la Ligue 1 reprendra ses droits le 12 avec la réception de Saint-Etienne à Nungesser.
D'ici là, passez tous de très bonnes fêtes de fin d'année !


Allez VA !


Trophée Euro Info

 Pour voter dès le coup de sifflet final pour le match Nice-VAFC, cliquez ici.

Les échos

Hommage
Pendant la deuxième mi-temps, un des virages du Stade du Ray a entonné le nom du milieu offensif du VAFC Sébastien Roudet. Un chant sympathique, ce qui fut loin d'être toujours le cas...

Hommage (bis)
Pour sa 174ème et dernière rencontre sous le maillot niçois, Jacques "Pancho" Abardonado, rentré pour les dernières minutes du match, a reçu un énorme hommage du public niçois, qui n'a pas arrêté de chanter en son honneur durant la rencontre.



  • Articles
» FBBP-VAFC 1-3
Un voyage gagnant !
Mené rapidement, le VAFC a su égaliser avant la pause, puis faire la différence en deuxième période grâce, notamment, à un Tony Mauricio décisif sur les trois buts. Une victoire importante et méritée !
» VAFC-Brest 0-0
VA doit s'en contenter
Avec un penalty raté et des occasions non concrétisées en première période, le VAFC pouvait être frustré de ne pas mener face au Stade Brestois. Mais la deuxième mi-temps, finie en infériorité numérique (expulsion d'Aloé), rend le résultat nul (0-0) plus "logique".
» VAFC-Nîmes 1-2
Le VAFC a fini par céder
Face à une équipe nîmoise à la puissance offensive attendue, les Rouge et Blanc ont rivalisé pendant une mi-temps, avant de souffrir et finalement céder en fin de match sur un coup franc (1-2).
» LOSC-VA 2-2, 5 t.a.b. à 4
VA sort la tête haute
Le scénario a été beau, on y a cru jusqu'au bout... Après avoir égalisé deux fois dans le temps réglementaire, le VAFC a finalement cédé au tirs au but face au LOSC (2-2, 5-4 aux t.a.b.). Forcément déçus, les Rouge et Blanc ont tout de même montré un beau visage au Stade Pierre-Mauroy...
» Paris FC-VAFC 3-2
Des buts et des regrets
Malgré deux buts inscrits au Stade Charléty, le VAFC repart sans point. Pourtant, les hommes de Réginald Ray ont ouvert le score et, ensuite, égalisé à la 85ème minute...