"C'est une course-poursuite"
VAFC-Lyon : J-4 | 
Mercredi 2 avril 2014 - 17:27
De retour de blessure et titulaire samedi, Carl Medjani est satisfait de la prestation de son équipe à Montpellier et pense que ce match pourra compter en fin de saison. Le défenseur algérien estime que VA entre dans la dernière ligne droite et que la réception de Lyon, dimanche au Stade du Hainaut, est très importante...

Carl, c'est un bon point que le VAFC a ramené de Montpellier...
Le point positif, c'est déjà d'avoir ramené quelque chose de ce déplacement. On a fait le match qu'il fallait dans l'intention, la combativité et l'abnégation. Ça aurait vraiment été très positif si les autres résultats n'avaient pas été les mêmes. Mais ce sont des choses que l'on ne peut pas contrôler. Après la déconvenue contre Ajaccio, c'était important de revenir de Montpellier avec un résultat positif, et la manière était bonne.

On a senti l'équipe concentrée défensivement de la première à la dernière minute...
On s'est forcé à beaucoup se parler, à s'encourager dans les cinq dernières minutes, pendant lesquelles on a souffert. En plus, on était dans une période où Montpellier obtenait beaucoup de coups de pied arrêtés. On sait qu'aujourd'hui, beaucoup de rencontres peuvent basculer sur ces phases de jeu. C'est à travers celles-ci que l'on voit l'état d'esprit d'une équipe. On est resté très concentré. Il y avait une réelle envie de ne pas prendre de but et de se battre sur chaque ballon. Il y a eu des tacles, des contres... Qui peut-être n'auraient pas eu lieu quelques matches auparavant. C'est un point rageur que l'on a pris. Ce n'est pas anodin parce que Magno n'a pas eu cinq ou six arrêts décisifs à faire. Cela peut nous aider pour la suite de la compétition.

On le voit la semaine à l'entraînement, le groupe continue d'y croire. Confirmes-tu cela ?
Ce qui nous motive, c'est un ensemble de choses. Déjà, nous avons un groupe qui vit bien, contrairement à ce que l'on a pu lire. On sait aussi que certaines critiques peuvent resserrer un groupe et le faire avancer. Je l'ai vécu à Ajaccio. D'un week-end à l'autre, les médias et les journalistes y vont de leurs pronostics. Il y a deux semaines, on était quasiment sauvé et cette semaine on est quasiment condamné et Evian est parti pour ne plus s'arrêter. On sait que, dans le championnat, tout est encore très serré. Aujourd'hui, il est impossible de pouvoir dire les trois équipes qui joueront en Ligue 2 la semaine prochaine.
Le scénario idéal serait de revenir à deux points du premier non relégable dimanche. Il y a encore sept rencontres et donc 21 points à prendre. Mais si l'on ne fait pas ce qu'il faut dimanche, on se compliquerait grandement la tâche.

Dimanche, c'est l'Olympique Lyonnais, une grosse équipe du championnat, que vous affronterez au Hainaut...
Là, on sait que la victoire contre Lyon est impérative si l'on veut continuer à espérer se maintenir en Ligue 1. On n'a pas le choix. A domicile, on jouera Lyon, Bordeaux et Monaco. Il faudra prendre des points, même si ce sont de grosses équipes. De toute façon, il ne faudra plus regarder le noms de l'équipe ni de ceux qui la composent.
La concentration, ça ne suffira pas pour se maintenir. Il faut un ensemble de choses... Il va falloir se surpasser. Quand je suis arrivé, j'avais dit que le maintien allait passer par de grosses prestations à domicile. Malheureusement, il y a eu cette défaite contre Ajaccio. Aujourd'hui, on ne sait pas encore quel impact celle-ci pourrait avoir sur notre fin de saison. Elle sera peut-être aussi bénéfique pour nous parce que l'on aura tiré les enseignements et que notre fin de saison à domicile sera des plus glorieuses... Ce serait bien aussi de faire un ou deux coup(s) à l'extérieur. On avait réussi à le faire à Evian, et c'était capital. Aujourd'hui, on n'a rien à perdre : dans la "charrette", on y est. C'est une course-poursuite, on rentre dans la dernière ligne droite. Les équipes qui en voudront le plus, qui auront le plus de lucidité, de fraîcheur, réussiront à se maintient. C'est dans la dernière ligne droite que tout va se jouer.

#VA1Club1Public1Maintien



  • Articles
» VAFC-Ajaccio : J-4
"Rouge et Blanc" VAFC-Ajaccio
Au sommaire du quinzième "Rouge et Blanc" de la saison, publié à l'occasion de la réception d'Ajaccio (30ème journée de Ligue 1)...
» VAFC-Lorient : J-1
"On n'a pas le droit de faillir" (Vidéo)
Ariël Jacobs et Carl Medjani sont passés en conférence de presse avant VAFC-Lorient (demain à 20h au Stade du Hainaut, 22ème journée de Ligue 1). Retrouvez, en vidéo, les meilleurs moments…
» VAFC-Lorient : J-2
Le "Défi Quiz" Penneteau vs Medjani
A l'occasion de la rencontre VAFC-Lorient, l'ancien Lorientais Carl Medjani a défié Nicolas Penneteau, tenant du titre du Défi Quiz...
» VAFC-Bastia : J-4
Le "Mag VAFC" (Vidéo)
En vidéo, le point du coach avant la réception de Bastia et la présentation de Carl Medjani...
» Club
Les photos de la journée au Mont-Houy
Découvrez les photos de l'entraînement et de la présentation à la presse d'Abdul Majeed Waris, qui ont eu lieu ce vendredi au Centre d'entraînement du Mont-Houy.