Un petit tour...
Lorient-VAFC 2-1 | 
Samedi 5 janvier 2008 - 20:44
Après s'être incliné 2-1 à Lorient à l'occasion de ce 32ème de finale, le VAFC quitte la Coupe de France malgré une rencontre intéressante.

  Lorient-VAFC 2-1    

Buts pour Lorient : Abriel (46e, 74e)

But pour le VAFC : Pujol (63e)

La feuille de match

  Le compte-rendu

Le dernier geste...
Une pelouse grasse, un air humide : le VAFC démarrait l'année avec un temps similaire à celui qu'il avait connu avant la trêve à Nice. La première alerte pour les Valenciennois venait d'un centre de l'aile droite de Boutruche que Saïfi manquait d'un cheveu dans la surface (5e). Steve Savidan répondait en lâchant une lourde frappe sur coup-franc à 20 mètres mais le mur lorientais repoussait le ballon (8e).
En ce début de rencontre, c'était tout de même les Merlus qui étaient plus dangereux, avec cette fois un corner et une tête d'Abriel qui filait devant le but de Nicolas Penneteau (10e). Ce même Abriel, plaque tournante de l'équipe de Christian Gourcuff, tentait ensuite sa chance de loin en enroulant sa frappe mais cela n'inquiétait pas le portier du VAFC (16e).
Les hommes d'Antoine Kombouaré devaient réagir, ce qu'ils faisaient avec une superbe reprise de volée de Rudy Mater excentré à droite, reprenant un centre de Sébastien Roudet (19e). Ce dernier se mettait encore en valeur sur une frappe lointaine suite à un coup-franc qu'il avait lui-même tiré (25e).
VA était bel et bien entré dans le match et n'était pas loin de concrétiser ce bon temps de jeu quand Grégory Pujol était tout près de couper la trajectoire d'un nouveau centre de l'aile gauche de Sébastien Roudet (26e).
Dans le quart d'heure qui suivait, les deux équipes essayaient de trouver l'ouverture mais pêchaient dans le dernier ou l'avant-dernier geste.
L'énorme occasion de cette première période était finalement valenciennoise. Après un contre rondement mené, Rudy Mater centrait parfaitement de l'aile droite et Grégory Pujol, seul face au but vide dans la surface, manquait le cadre (44e). L'attaquant valenciennois se demandait comment il avait pu louper une telle opportunité...
Et si cette fin de période montrait que le VAFC pouvait faire la différence, le score restait nul et vierge à la pause.

Abriel a le dernier mot
Malheureusement pour les Valenciennois, la seconde période démarrait de la plus mauvaise des manières puisque après moins d'une minute de jeu, Abriel ouvrait le score d'une frappe sèche à 20 mètres (1-0, 46e).
Un retour sur la pelouse difficile pour les Jaunes, qui devaient dès lors courir après le score. Lorient poussait et plusieurs situations chaudes dans la surface du VAFC faisait craindre un 2ème but des locaux. Sur long centre de l'aile gauche, David Ducourtioux parvenait tout de même à mettre Audard en difficulté (54e). 
A l'heure de jeu, en 30 secondes, VA obtenait deux très grosses occasions. D'abord, sur un coup-franc excentré à gauche bien frappé par Rudy Mater mais détourné d'une claquette par Audard, puis, sur le corner qui suivait, avec une tête de Grégory Pujol juste au-dessus (61e). L'attaquant valenciennois finissait par être récompensé de ses efforts deux minutes plus tard. Après une belle percée dans l'axe, Rudy Mater transmettait le ballon à droite à Steve Savidan, qui centrait instantanément. Dans la surface, Grégory Pujol, d'un beau tir en pivot, ne laissait aucune chance au portier lorientais (1-1, 63e).
La partie était désormais très ouverte, les deux équipes développant un jeu intéressant. Et malgré quelques bonnes situations pour les Jaunes, c'était Lorient qui reprenait l'avantage. Suite à une frappe de Boutruche, Marin récupérait le ballon dans la surface, le transmettait à Abriel qui ajustait Nicolas Penneteau (2-1, 74e). Les deux joueurs lorientais étaient peut-être hors-jeu mais le juge de touche ne signalait rien... Il restait donc un quart d'heure aux Valenciennois pour revenir dans la partie. D'un superbe lob de 25 mètres, Steve Savidan n'était d'ailleurs pas loin de remettre les pendules à l'heure mais Audard sortait le ballon d'une claquette (77e).
Rudy Mater et ses coéquipiers donnaient tout pour revenir au score, la fin du match approchait. Côté lorientais, Marin s'était échappé pour aller faire face à Nicolas Penneteau et son tir du bout du pied passait à côté (84e). Dans les dernières secondes, Rudy Mater s'arrachait pour tenter un dernier tir mais cela partait au-dessus (93e). C'était la dernière occasion d'une partie intéressante, mais qui voyait malheureusement le VAFC s'incliner et quitter la Coupe de France.

Rendez-vous la semaine prochaine pour le retour au championnat avec un gros match à Nungesser face à Saint-Etienne !

Allez VA !



Trophée Euro Info

 Pour voter dès le coup de sifflet final pour le match Lorient-VAFC, cliquez ici.

Les échos

Djamel Belmadi forfait
Victime d'une grippe comme Abdes Ouaddou, Djamel Belmadi n'a finalement pas pu prendre part à cette rencontre.

David Klein
Hier soir, un ancien Valenciennois s'est qualifié pour les 16èmes de finale de cette Coupe de France. Il s'agit de David Klein, l'ancien gardien du VAFC, qui s'est imposé 1-0 face à Lens au Stade Bollaert avec ses coéquipiers niortais.



  • Articles
» FBBP-VAFC 1-3
Un voyage gagnant !
Mené rapidement, le VAFC a su égaliser avant la pause, puis faire la différence en deuxième période grâce, notamment, à Tony Mauricio, auteur d'un doublé. Une victoire importante et méritée !
» VAFC-Brest 0-0
VA doit s'en contenter
Avec un penalty raté et des occasions non concrétisées en première période, le VAFC pouvait être frustré de ne pas mener face au Stade Brestois. Mais la deuxième mi-temps, finie en infériorité numérique (expulsion d'Aloé), rend le résultat nul (0-0) plus "logique".
» VAFC-Nîmes 1-2
Le VAFC a fini par céder
Face à une équipe nîmoise à la puissance offensive attendue, les Rouge et Blanc ont rivalisé pendant une mi-temps, avant de souffrir et finalement céder en fin de match sur un coup franc (1-2).
» LOSC-VA 2-2, 5 t.a.b. à 4
VA sort la tête haute
Le scénario a été beau, on y a cru jusqu'au bout... Après avoir égalisé deux fois dans le temps réglementaire, le VAFC a finalement cédé au tirs au but face au LOSC (2-2, 5-4 aux t.a.b.). Forcément déçus, les Rouge et Blanc ont tout de même montré un beau visage au Stade Pierre-Mauroy...
» Paris FC-VAFC 3-2
Des buts et des regrets
Malgré deux buts inscrits au Stade Charléty, le VAFC repart sans point. Pourtant, les hommes de Réginald Ray ont ouvert le score et, ensuite, égalisé à la 85ème minute...