B. Casoni a répondu à vos questions !
Club | 
Mardi 22 juillet 2014 - 21:00
Vous avez été nombreux à poser des questions au nouvel entraîneur du VAFC Bernard Casoni sur les réseaux sociaux du club ! Il a répondu à 10 d'entre elles...

Le joueur Bernard Casoni était un gagneur qui ne lâchait rien, allez-vous inculquer cette même rage et cette envie de ne rien lâcher aux joueurs ? (Grégory Poivre – Facebook)
Chacun a son caractère mais, l’objectif, c’est de leur donner l’envie. Souvent, une équipe est à l’image de son entraîneur. Maintenant, il faut qu’ils arrivent à comprendre ce qu’on leur demande, qu’ils sachent ce qu’ils ont à faire en entrant sur le terrain. Quand on entre sur le terrain, c’est pour gagner, même si la défaite fait aussi partie de notre sport. Il faut se donner tous les moyens pour réussir à gagner.

Bonjour et bienvenue à VA ! Comment définiriez-vous Valenciennes en quelques mots ? Avez-vous assisté ou vu à la TV un match au stade du Hainaut ? Vos impressions ? (Jimmy Laurent – Facebook)
Valenciennes, c’est un club qui a beaucoup évolué. Je le voyais de loin, ne le connaissais pas de l’intérieur. Je trouve que c’est un club organisé. Ce qui a été fait en une dizaine d’années, c’est super.
Le stade, je l’ai vu de l’extérieur en allant dans les bureaux hier, ça a l’air superbe. Cela donne envie d’y entrer le plus vite possible !

M. Casoni, quel objectif allez-vous fixer aux joueurs pour les premiers matches sachant qu'ils auront eu une préparation tronquée ? (Maxime Wijffels – Facebook)
Pour l’instant, j’ai des entretiens avec les joueurs. Après, on verra l’objectif. Mais il ne faut pas se leurrer ni se mentir, on part avec du retard. Il faut remettre à niveau le groupe au niveau de la condition physique et, en même temps, faire une équipe. Pour l’instant, il nous manque des joueurs, donc on part avec un handicap. On part du plus bas, on peut avoir 0 point au mois d’août. Je pense que notre championnat commencera début ou mi-septembre, le temps que tout le monde retrouve un bon niveau. Il faudra aussi l’aide du public, donc on dit la vérité aux gens. On ne peut pas promettre monts et merveilles dès maintenant alors que le club était mort il y a 15 jours. Il faudra être tolérant et patient.

Pourquoi n’y a t-il pas de matches de préparation ? (Nicolas Jajkiewicz – Facebook)
Déjà, nous n’avons pas d’équipe pour faire un match. Nous avons 12-14 joueurs, il nous manque des défenseurs centraux… Vu la condition physique du groupe et le peu de joueurs présents, ce serait prendre un risque de jouer des matches amicaux. Je préfère faire une bonne séance d’entraînement pour nous remettre à niveau. Maintenant, il y a des engagements qui ont été pris, donc nous ferons peut-être une mi-temps contre Louvain (samedi à 18h à Louvain), et la deuxième période avec des jeunes du centre de formation. Mais le but n’est pas de mettre les joueurs en difficulté. Ma priorité, c’est de les remettre en confiance après la saison difficile qu’ils ont vécue. Il y a des certitudes physiques et tactiques à avoir, mais ce n’est pas en trois jours que l’on va travailler ça.

Bonjour Bernard. Je suis très heureux que vous nous ayez rejoints, bienvenue. Quel style comptez-vous imprégner à notre équipe ? Allez-vous favoriser le jeu offensif comme dans certains de vos précédents clubs ? (Nicolas Mataczynski – Facebook)
Quand on entre sur un terrain, il faut déjà être organisé, quel que soit le système de jeu. Et bien défendre ensemble, ça ne veut pas dire jouer derrière, on peut défendre haut. C’est une question d’état d’esprit. J’aime bien, quand on a le ballon, aller de l’avant et poser des problèmes à l’adversaire, mais j’aime bien défendre aussi, savoir faire un pressing haut… il faut savoir ce que l’on fait quand on a le ballon et quand on ne l’a pas. Il faut répondre au jeu. Pour ça, il faut inculquer des principes, une façon de penser, pour que tout le monde parle le même langage. Je n’ai pas la prétention d’inventer le football, je veux juste mettre en place des bases qui vont nous servir toute la saison et sur lesquelles on pourra s’appuyer.

En matière de recrutement, quelles vont être vos priorités sur les différentes lignes ? Bonne saison ! (Christelle Revel – Facebook)
Le recrutement dépend des moyens que l’on a, des profils proposés… Il faut trouver une colonne vertébrale, avec de l’expérience, parce que nous avons pas mal de jeunes. Après, on verra ce que l’on peut avoir. On est un peu dans l’urgence, mais il ne faut pas se précipiter non plus, ne pas faire n’importe quoi.

Qu'attendez-vous des supporters en ce début de saison ? (Sébastien Caulier – Facebook)
J’attends beaucoup des supporters. J’attends qu’ils jouent leur rôle, sachant qu’il faudra être patient, tolérant envers nous. Après, je pense que l’équipe se battra avec ses moyens. Au début, ils seront un peu limités, mais je pense que l’on aura une équipe généreuse parce que c’est dans ma façon d’être. Je veux une équipe qui vive. On aura donc besoin des supporters, d’être poussés. Nous n’avons plus et ne sommes plus une équipe de L1. La priorité, pour l’instant, c’est le maintien. Il ne faut pas se tromper d’objectif. Après, on peut devenir ambitieux, il faut voir comment cela va évoluer. Mais on part de loin et j’espère que les supporters seront derrière nous parce que ça peut être un vrai plus. Je sais qu’il y a du public, de la ferveur à Valenciennes.

Bonjour coach, et bienvenue chez nous. Allez-vous et voulez-vous utiliser les jeunes de notre centre de formation ? (@cachalo59 – Twitter)
Partout où je suis passé, les jeunes ont joué. Maintenant, cela se mérite. Si le jeune est meilleur qu’un autre et mérite de jouer, il jouera. Pour moi, ce n’est pas un problème, pas une question d’âge. C’est tout simple. On a besoin d’anciens, de jeunes, de tout dans une équipe. Si un jeune joueur est performant, il sera sur le terrain, c’est logique. Après, les jeunes doivent travailler à l’entraînement, persévérer. Et pas pendant 15 jours, un mois : tout le temps ! C’est un état d’esprit, une attitude, un comportement que l’on doit avoir tous les jours. On est tous passés par là, même Zidane. Les qualités de footballeur ne suffisent pas. Il faut mettre tous les atouts de son côté pour être le meilleur possible. Être professionnel, c’est aussi respecter le lieu d’entraînement, ses partenaires… Cela se passe chaque jour.

Ne pensez-vous pas qu'avoir fait partie de l'équipe de l'OM en 93 puisse être un handicap pour vous vis-à-vis des supporters ? (Thomas Drz Jr Gong – Facebook)
J’étais sur le banc en 93, je n’ai rien fait de mal. J’ai vécu l’affaire, mais elle ne me concerne pas. A l’époque, j’étais juste un joueur qui essayait de gagner sa place. Et c’était il y a 20 ans, c’est du passé.

On dit que l’on pleure deux fois : une fois quand on arrive dans le Nord et l'autre quand on le quitte. Quel est votre sentiment pour votre arrivée chez les Ch'tis ? (Manu Osbourne- Facebook)
Cela ne fait pas une semaine que je suis là, mais c’est vrai que c’est différent ! L’accueil a été très agréable. Après, je ne suis pas quelqu’un de difficile, je me suis adapté partout où je suis allé. Il n’y a pas de raison que cela ne se passe pas bien ici, bien au contraire.

Pour finir, beaucoup de supporters vous souhaitent la bienvenue, vous disent « bon courage »…
Je sais qu’il y a de la ferveur ici. Je bosse et mon objectif est d’apporter du bonheur aux gens. Et le bonheur, c’est de gagner des matches ! En faisant bien son boulot, on a des chances d’être performant. Les gens vivent à travers le football, leur apporter ce plaisir-là fait partie de notre travail. On a besoin des supporters, je sais quelle importance le football a pour eux.


  • Articles
» Le Havre-VAFC : J-4
"Arrêter cette spirale négative"
Bernard Casoni et Paul Charruau étaient en conférence de presse aujourd'hui. Les meilleurs moments sont à retrouver en vidéo...
» VAFC-Tours : J-1
"Se concentrer sur nous-mêmes"
Bernard Casoni et Bertrand Laquait étaient en conférence de presse cet après-midi. Les meilleurs moments sont à retrouver en vidéo...
» Yzeure-VAFC : J-1
"Il n'y a pas à calculer"
Bernard Casoni en conférence de presse avant Yzeure-VAFC (16ème de finale de Coupe de France).
» Nîmes-VAFC : J-1
"Tout le monde doit être à 100 %"
A la veille du déplacement à Nîmes, Bernard Casoni s'est exprimé face à la presse. Le coach est revenu brièvement sur la défaite face à Sochaux avant de se projeter sur le match de demain...
» VAFC-Nice : J-1
"Regoûter à la Ligue 1 sur une soirée"
Demain, le VAFC démarre fort son année 2015 ! Les Rouge et Blanc reçoivent l'OGC Nice, actuel 11ème de Ligue 1. Bernard Casoni et Fabrice Abriel (qui a porté le maillot des Aiglons durant trois saisons) évoquent ce choc des 32èmes de finale de Coupe de France...