A vite oublier...
PSG-VAFC 4-0 | 
Mercredi 16 janvier 2008 - 16:32
Battu 4-0 par le PSG au Parc des Princes au terme d'un match au scénario improbable, le VAFC quitte la Coupe de la Ligue.

  PSG-VAFC 4-0

Buts pour le PSG : Pauleta (1e, sur pen.), Diané (54e, 60e), Rothen (68e)

La feuille de match

  Le compte-rendu

5 minutes de folie !
Les supporters valenciennois, venus en nombre au Parc des Princes, se faisaient entendre avant le début la rencontre. Malheureusement, celle-ci commençait très mal puisqu'au bout de 30 secondes de jeu, un centre de Luyindula était contré involontairement de la main par David Sommeil. M. Cailleux n'hésitait pas et désignait le point de penalty. Pauleta ne se faisait pas prier et prenait à contre-pied Nicolas Penneteau pour ouvrir le score (1-0, 1e). Un but évidemment très dur pour le moral des Valenciennois, qui repartaient immédiatement à l'attaque. Cela payait très rapidement puisque Yepes était expulsé dès la 5ème minute après avoir accroché Filip Sebo en position de dernier défenseur ! Bourillon remplaçait donc Luyindula 2 minutes plus tard pour renforcer la défense parisienne.
On venait de vivre 5 premières minutes de folie, et la suite du match promettait d'être animée. Logiquement, Paris se recroquevillait et jouait le contre.
VA devait donc faire le jeu face à ce bloc, avec Djamel Belmadi à la baguette dans l'axe. Les jaunes poussaient et Sébastien Roudet, excentré à gauche dans la surface, tentait la frappe mais c'était trop croisé (25e). Une minute plus tard, Rudy Mater lâchait un superbe tir à 20 mètres qui frôlait la lucarne (26e). Une action très bien construite permettait ensuite à Steve Savidan de s'échapper sur la gauche de la surface mais son centre était contré in extremis (30e). Lancé en profondeur, Filip Sebo était lui trop court de quelques centimètres pour pouvoir vraiment défier Landreau (33e). Diané parvenait tout de même à faire passer un frisson dans les rangs valenciennois avec une frappe en angle fermé dans la surface qui passait tout juste à côté (39e). Dans la foulée, un coup-franc de Sébastien Roudet, de l'aile droite, était repris par Steve Savidan en pivot mais Landreau veillait (40e). Enfin, avant la mi-temps, Ceara faisait apprécier sa technique et son tir flottant oubligeait Nicolas Penneteau à bien se coucher sur le ballon.
VA regagnait donc les vestiaires avec un but de retard et allait devoir continuer son travail de sape pour revenir au score face à 10 Parisiens regroupés.

Improbable scénario...
Les hommes d'Antoine Kombouaré avaient toujours la maîtrise du ballon en ce début de seconde période mais butaient toujours sur la défense parisienne. Et sur un contre, Armand centrait pour la tête de Diané qui devançait Nicolas Penneteau et inscrivait le deuxième but du PSG (2-0, 54e). Le VAFC payait cher de n'avoir pas su concrétiser ses nombreuses opportunités. Il fallait malgré tout repartir de l'avant, comme le faisait Rudy Mater, excentré à gauche, avec une lourde frappe mais le ballon allait se ficher dans le petit filet (56e).
Mais décidément, ce n'était pas un bon jour pour les Valenciennois, puisque Diané, lancé en profondeur, prenait la défense des Jaunes de vitesse et s'en allait battre Nicolas Penneteau, sorti à sa rencontre (3-0, 60e). VA était véritablement déboussolé par ces deux buts encaissés coup sur coup mais ne baissait pas les bras. Filip Sebo dans la surface (65e) puis Guillaume Rippert (66e) de loin tentaient à nouveau leur chance sans succès. Malgré ces efforts, Paris allait enfoncer le clou et accabler le VAFC. Bien servi en retrait par Mendy, Rothen s'appliquait et marquait d'un tir puissant qui ne laissait aucune chance au portier valenciennois (4-0, 68e). La coupe était plus que pleine...
Le tir de Djamel Belmadi, à 20 mètres (72e), passait à côté mais prouvait que VA donnerait tout jusqu'au bout malgré une sorte de K.O logique après une deuxième mi-temps au scénario totalement imprévisible. Djamel Belmadi, encore lui, plaçait une superbe reprise de volée, hors cadre (80e). Côté parisien, le tir d'Arnaud passait lui aussi de peu à côté (81e). Pour finir, Landreau faisait échec à Steve Savidan (89e) et Johan Audel (91e), histoire de confirmer que les jaunes ne garderaient pas un bon souvenir de quart de finale de Coupe de Ligue...

Place au championnat avec le déplacement à Marseille dès samedi, et d'ici là, continuons à soutenir plus que jamais notre équipe !

Allez VA !

Les échos

Bernard Laporte
Le sécrétaire d'Etat chargé des sports Bernard Laporte était présent au Parc des Princes pour cette rencontre. Il venait rencontrer des enfants du Centre Associatif de Ménilmontant qui ont été invités par la Fondation PSG à l'initiative de Paul Le Guen.




  • Articles
» FBBP-VAFC 1-3
Un voyage gagnant !
Mené rapidement, le VAFC a su égaliser avant la pause, puis faire la différence en deuxième période grâce, notamment, à Tony Mauricio, auteur d'un doublé. Une victoire importante et méritée !
» VAFC-Brest 0-0
VA doit s'en contenter
Avec un penalty raté et des occasions non concrétisées en première période, le VAFC pouvait être frustré de ne pas mener face au Stade Brestois. Mais la deuxième mi-temps, finie en infériorité numérique (expulsion d'Aloé), rend le résultat nul (0-0) plus "logique".
» VAFC-Nîmes 1-2
Le VAFC a fini par céder
Face à une équipe nîmoise à la puissance offensive attendue, les Rouge et Blanc ont rivalisé pendant une mi-temps, avant de souffrir et finalement céder en fin de match sur un coup franc (1-2).
» LOSC-VA 2-2, 5 t.a.b. à 4
VA sort la tête haute
Le scénario a été beau, on y a cru jusqu'au bout... Après avoir égalisé deux fois dans le temps réglementaire, le VAFC a finalement cédé au tirs au but face au LOSC (2-2, 5-4 aux t.a.b.). Forcément déçus, les Rouge et Blanc ont tout de même montré un beau visage au Stade Pierre-Mauroy...
» Paris FC-VAFC 3-2
Des buts et des regrets
Malgré deux buts inscrits au Stade Charléty, le VAFC repart sans point. Pourtant, les hommes de Réginald Ray ont ouvert le score et, ensuite, égalisé à la 85ème minute...