"Je me suis posé des questions"
VAFC-Créteil | 
Vendredi 5 février 2016 - 13:46
Il n'a pu jouer que six matches cette saison et a connu sa première titularisation mardi à Dijon... Embêté par une blessure à la cuisse, Lamine Ndao espère en avoir fini avec les pépins physiques. Le n°12 du VAFC se confie...

Lamine, comment te sens-tu après des semaines de « galère » ?
Je me sens bien, de mieux en mieux après chaque séance d'entraînement, après chaque match... Je commence à retrouver le rythme et, Dieu merci, je n'ai plus mal. A mon retour, j'avais mal après chaque séance mais maintenant, ce n'est plus le cas.

Ta première partie de saison a été tronquée... Ça n'a pas été trop difficile mentalement ?
Quand j'ai rechuté pour la deuxième fois, j'ai pris un coup derrière la tête. Je me suis posé des questions. Je me demandais si j'allais pouvoir rejouer au football sans aucune douleur... A chaque fois, il fallait attendre un mois et demi pour la cicatrisation et, dès que je faisais une séance, j'avais mal. Mais le séjour au Centre de Rééducation de la Rougeville m'a fait du bien. J'y ai bien travaillé.
 
Comment t'es-tu senti à Dijon, où tu as joué une heure ?
Je savais que j'étais capable de jouer une heure, j'avais joué trente minutes il y a une semaine contre le Red Star et ça m'avait fait du bien. J'avais pu bien préparer Dijon. J'avoue que je ne suis pas encore au top de ma forme physique mais, en enchaînant les matches, ça va venir. Je pourrai bientôt jouer tout un match parce que je peux dire que j'ai un gros volume de jeu et, donc, je n'ai pas trop perdu physiquement.
Je n'ai plus d'appréhension sur le terrain, je ne pense pas à la rechute. Dès l'instant où je me suis senti bien, je ne me suis plus posé de questions. J'espère maintenant que j'en ai fini avec cette blessure et que je pourrai jouer tous les matches de la deuxième partie de saison...

Les bonnes prestations s'enchaînent depuis le début de l'année 2016...
Dans le groupe, tout le monde s'entend bien, on rigole tous ensemble... Tous les joueurs veulent faire les choses ensemble : on gagne ensemble, on perd ensemble. Quand tout le monde tire dans le même sens, on obtient toujours des résultats. Maintenant, il faut gagner le plus de matches possible pour avancer.
 
Comment aborder la réception de Créteil ?
On avait gagné deux fois là-bas, en Coupe de France et en championnat. Malheureusement je n'ai pas pu jouer ces matches parce que j'étais blessé. D’après ce que j’ai vu et entendu, on s'était bien comporté lors des deux matches.
Il faudra à tout prix gagner, prendre de la confiance et se faire respecter à domicile. Les équipes qui viennent ici savent qu’on ne fait pas souvent de bons résultats, ça les motive. Mais si on commence à faire une série au Hainaut...




  • Articles
» VAFC-Créteil 2-2
Le résumé vidéo
En vidéo, les meilleurs moments du match nul du VAFC face à Créteil (2-2, 25ème journée de Ligue 2)...
» VAFC-Créteil 2-2
Un point malgré tout...
Ayant mené à deux reprises en première période, mais pénalisé par l'expulsion très sévère de Yunis Abdelhamid, le VAFC a partagé les points (2-2) avec l'US Créteil-Lusitanos.
» VAFC-Créteil 2-2
Revivez le match en "Live-Tweet"
A partir de 20h, suivez le match du VAFC face à Créteil en "Live-Tweet" ! Interagissez avec nous sur Twitter avec le hashtag #VAFCUSCL !
» VAFC-Créteil : J-1
Le groupe valenciennois
Voici les 16 joueurs retenus par Faruk Hadzibegic pour la réception de Créteil (25ème journée de Ligue 2).
» VAFC-Créteil : J-1
"Tout le monde mérite mieux"
Satisfait du contenu mais déçu du résultat obtenu à Dijon, Faruk Hadzibegic sait son équipe capable de l’emporter demain face à Créteil… Avant de regarder plus haut.