VA se paie le dauphin !
VAFC-Bordeaux 3-1 | 
Samedi 22 mars 2008 - 19:18
A l'occasion de cette 30ème journée de Ligue 1, le VAFC a fait chuter les Girondins de Bordeaux au Stade Nungesser ! Une victoire 3-1 amplement méritée tant les Rouge et Blanc ont maitrisé la rencontre.

  VAFC-Bordeaux 3-1

But pour le VAFC : Roudet (8e), Sebo (64e), Savidan (78e)

But pour Bordeaux : Wendel (13e)

 La feuille de match

  Le compte-rendu

Avantage de courte durée...
Dès l'entame de cette rencontre, Bordeaux pressait fort. Bellion récupérait un ballon à 20 mètres et entrait dans la surface mais sa frappe était écrasée et non-cadrée (1e). C'était ensuite Fernando qui lâchait une belle frappe, à côté (8e).
VA réagissait rapidement, et de quelle manière ! Sur l'aile gauche, Guillaume Rippert lançait Sébastien Roudet dans la surface. Et alors que tout le monde s'attendait à un centre, le numéro 18 valenciennois frappait puissamment et trompait Ramé (1-0, 9e) ! Ouverture du score pour le VAFC ! Les Rouge et Blanc enchaînaient immédiatement et Steve Savidan était tout près d'inscire un but magnifique sur un retourné acrobatique suite à un coup-franc de l'aile droite de Sébastien Roudet (11e).
Mais face à une équipe comme Bordeaux, la moindre possibilité se transforme en véritable occasion, comme le prouvait Wendel en égalisant sur un superbe coup-franc de 25 mètres (13e). Un retour au score que les Valenciennois devaient digérer rapidement. Cela semblait être le cas puisque les hommes d'Antoine Kombouaré s'attachaient toujours à bien construire leurs actions à l'approche du but bordelais. Bien lancé par José Saez, Steve Savidan était devancé de justesse par Ramé (25e). L'avant-centre du VAFC essayait ensuite de se transformer en passeur quand son centre au cordeau passait devant le but bordelais (27e)...
Après 10 minutes un peu plus calmes, VA repartait à l'attaque. Filip Sebo était taclé in extremis par Diawara dans la surface alors qu'il s'apprêtait à frapper (37e). Après une très bonne première mi-temps, les deux équipes rejoignaient les vestiaires sur le score de 1-1, qui ne reflétait peut-être pas la mainmise sur le jeu des hommes d'Antoine Kombouaré.

Quelle belle victoire !
En seconde période, VA repartait avec de bonnes intentions, toujours porté par son élan offensif. Sur un centre de l'aile gauche de Djamel Belmadi, Steve Savidan tentait la reprise de volée au deuxième poteau mais c'était à côté (49e). Dans la foulée, Djamel Belmadi, très présent dans le jeu valenciennois, plaçait un tir puissant de 25 mètres qui partait au-dessus (50e). Sur une action confuse dans la surface où Jurietti semblait toucher le ballon de la main, les Rouge et Blanc réclamaient un penalty qu'ils n'obtenaient pas (57e). Dans la minute qui suivait, une frappe de Wendel de 20 mètres faisait passer un frisson dans un Stade Nungesser déjà frigorifié (58e).
Mais le VAFC allait rapidement réchauffer ses supporters. Sur l'aile droite, Rudy Mater rentrait dans l'axe et frappait du gauche. Dans la surface, Filip Sebo reprenait le ballon du plat du pied gauche pour inscrire le deuxième but valenciennois (2-1, 64e) ! 2-1 pour VA grâce à ce 4ème but de la saison de Filip Sebo ! Comme après leur ouverture du score, les Rouge et Blanc devaient se méfier de la réaction bordelaise, symbolisée par une tête au-dessus de Cavenaghi, tout juste entré en jeu (66e). Ils restaient néanmoins maîtres du jeu et prouvaient que cet avantage était amplement mérité.
Filip Sebo, de la tête, n'était pas loin du break mais Ramé s'interposait (75e). Ce n'était que partie remise pour VA. Sur un corner tiré par Sébastien Roudet, Steve Savidan, au deuxième poteau, exécutait une reprise acrobatique à l'horizontale exceptionnelle pour le troisième but valenciennois (3-1, 78e) ! 10ème réalisation de la saison pour Savigoal ! Le plus dur était fait pour le VAFC avec ce but splendide de son numéro 9, mais cela n'empêchait pas la troupe d'Antoine Kombouaré de continuer à malmener les Girondins de Bordeaux jusqu'à la fin de la rencontre. Sébastien Roudet s'essayait à la frappe lointaine, Steve Savidan était trop court de quelques centimètres sur un centre de Filip Sebo (93e)...
Rien de grave puisque les Rouge et Blanc avaient déjà prouvé qu'ils étaient supérieurs au deuxième du championnat, au moins sur cette rencontre ! La victoire 3-1 d'Abdes Ouaddou et ses coéquipiers ne souffre en effet d'aucune contestation, tant ils ont semblé maîtriser leur sujet. Place maintenant à un autre morceau de choix, Lyon...

Allez VA !



Trophée Euro Info

 Pour voter dès le coup de sifflet final pour le match VAFC-Bordeaux, cliquez ici.

Les échos

Visite
Pour le plus grand plaisir du VAFC et de ses supporters, l'ancien attaquant rouge et blanc Eric Hassli, qui évolue aujourd'hui au FC Zürich, avait fait le déplacement depuis la Suisse pour venir assister à cette rencontre.

Consultant
L'ancien entraîneur du Mans et de Sochaux Frédéric Hantz faisait ses débuts de consultant pour Canal + à l'occasion de ce match entre le VAFC et les Girondins de Bordeaux. Celui-ci, après la rencontre, reconnaissait avoir assisté à un très bon match et se souvenait avoir vu VA gagner sur le même score en début de saison. Et pour cause, puisque Frédéric Hantz était alors sur le banc sochalien...



  • Articles
» FBBP-VAFC 1-3
Un voyage gagnant !
Mené rapidement, le VAFC a su égaliser avant la pause, puis faire la différence en deuxième période grâce, notamment, à Tony Mauricio, auteur d'un doublé. Une victoire importante et méritée !
» VAFC-Brest 0-0
VA doit s'en contenter
Avec un penalty raté et des occasions non concrétisées en première période, le VAFC pouvait être frustré de ne pas mener face au Stade Brestois. Mais la deuxième mi-temps, finie en infériorité numérique (expulsion d'Aloé), rend le résultat nul (0-0) plus "logique".
» VAFC-Nîmes 1-2
Le VAFC a fini par céder
Face à une équipe nîmoise à la puissance offensive attendue, les Rouge et Blanc ont rivalisé pendant une mi-temps, avant de souffrir et finalement céder en fin de match sur un coup franc (1-2).
» LOSC-VA 2-2, 5 t.a.b. à 4
VA sort la tête haute
Le scénario a été beau, on y a cru jusqu'au bout... Après avoir égalisé deux fois dans le temps réglementaire, le VAFC a finalement cédé au tirs au but face au LOSC (2-2, 5-4 aux t.a.b.). Forcément déçus, les Rouge et Blanc ont tout de même montré un beau visage au Stade Pierre-Mauroy...
» Paris FC-VAFC 3-2
Des buts et des regrets
Malgré deux buts inscrits au Stade Charléty, le VAFC repart sans point. Pourtant, les hommes de Réginald Ray ont ouvert le score et, ensuite, égalisé à la 85ème minute...