VA doit encore patienter
Caen-VAFC 1-0 | 
Samedi 5 avril 2008 - 19:19
Dominé par une équipe de Caen qui a su ouvrir le score rapidement, le VAFC s'est logiquement incliné 1-0 au Stade Michel d'Ornano. Pour atteindre la barre des 44 points, il faudra revenir la semaine prochaine...

  Caen-VAFC 1-0

But pour Caen : Jemaa (20e)

 La feuille de match

  Le compte-rendu

Difficile première période
Dès la 3ème minute, il fallait un arrêt décisif de Nicolas Penneteau sur une frappe de Gouffran à l'entrée de la surface pour éviter la douche froide. Les Valenciennois étaient prévenus, Caen attaquait fort la rencontre. Petit à petit, VA posait son jeu et Carlos Sanchez tentait un premier tir lointain du gauche, au-dessus (10e). Sur un centre de l'aile gauche de Johan Audel, Filip Sebo contrôlait le ballon au second poteau mais ne pouvait enchaîner (15e). Dans la foulée, c'est le Caennais Nivet qui prenait sa chance à 20 mètres mais le portier du VAFC captait tranquillement le ballon (16e). Du côté des jaunes, un nouveau centre de Johan Audel était repris acrobatiquement par Filip Sebo mais c'était largement au-dessus (18e).
Les hommes d'Antoine Kombouaré insistaient mais allaient se faire prendre sur un contre. Eluchans décalait Deroin sur l'aile gauche et le centre de ce dernier était repris dans la surface par Jemaa, qui ouvrait le score d'une frappe en force (1-0, 20e). Dès lors, le VAFC se devait de réagir pour revenir au score. Mais, à l'inverse, Caen n'était pas loin de doubler le score quand M. Kalt sifflait un penalty pour une main d'Eric Chelle dans la surface. Heureusement pour le VAFC, Nicolas Penneteau sortait superbement le tir d'Hengbart (33e) et sauvait son équipe. Le gardien valenciennois devait encore sortir une grande parade sur une tête de Gouffran (37e). Cela illustrait les difficultés valenciennoises en cette première période. D'ailleurs, ce retard d'un but à la pause était un moindre mal...

VA réagit mais s'incline
A la reprise, c'est Caen qui était toujours plus percutant. Et si aucune occasion caennaise n'était à signaler durant le premier quart d'heure, VA ne parvenait pas non plus à apporter le danger devant la cage des Normands. Il fallait donc attendre la 65ème minute et une tête de Filip Sebo juste à côté suite à un centre de David Ducourtioux pour espérer voir les Jaunes valenciennois égaliser. Peu de temps après, Antoine Kombouaré décidait de faire entrer Steve Savidan et Djamel Belmadi en lieu et place de Grégory Pujol et Carlos Sanchez.
Les deux remplaçants apportaient rapidement leur fraîcheur. A l'entrée de la surface, Steve Savidan lâchait une grosse frappe qui était contrée par un défenseur adverse. Sur le corner qui suivait, la tête d'Eric Chelle passait juste à côté (75e). Suite à un long centre de l'aile gauche de Yassine Bezzaz, Steve Savidan centrait fort devant le but caennais mais Planté veillait (77e). C'était l'heure de la réaction valenciennoise, mais cela ne payait pas.
En face, les Normands avaiaient tout de même quelques occasions de faire le break, comme sur cette frappe de Gouffran sur laquelle Nicolas Penneteau se couchait (86e). Le gardien du VAFC réalisait ensuite un arrêt exceptionnel sur un face-à-face avec Toudic, à un mètre des buts (89e) ! Eric Chelle étant blessé, VA terminait la rencontre à 10 et résistait tant bien que mal aux ultimes assauts des locaux. Mais malheureusement, Abdes Ouaddou et ses coéquipiers devaient, au final, s'incliner 1-0 face à cette équipe de Caen globalement dominatrice. Il faudra donc s'imposer à Nungesser samedi prochain face à Strasbourg pour empocher les précieux points synonymes de maintien.

Allez VA !


Trophée Euro Info

 Pour voter dès le coup de sifflet final pour le match Caen-VAFC, cliquez ici.

Les échos

Ex-coéquipiers
Avant la rencontre, on a pu assister à plusieurs retrouvailles sur la pelouse du Stade Michel d'Ornano. Abdes Ouaddou et Mody Traoré rigolaient avec un autre ancien nancéien, Nicolas Florentin, alors que David Ducourtioux discutait avec celui qu'il avait croisé pendant sa formation à Toulouse, Nicolas Seube, le capitaine caennais. Quant à Patrick Parizon, directeur sportif du Stade Malherbe, il retrouvait avec un grand plaisir Eric Chelle et Djamel Belmadi, qu'il avait eus sous ses ordres à Martigues. Quant au "régional de l'étape" David Sommeil, il a pu saluer des dirigeants qui l'ont connu à ses débuts dans le club normand.

Lutte contre le racisme
A l'occasion de cette rencontre, le Stade Malherbe de Caen a organisé une journée spéciale contre le racisme et pour l'ouverture culturelle. On pouvait donc par exemple découvrir un village berbère devant le Stade Michel d'Ornano. A noter également, le travail des jeunes du centre de formation caennais qui ont choisi le slogan "Une passe décisive contre le racisme" pour illustrer une grande bâche déroulée au centre du terrain, une très belle initiative. Le coup d'envoi de la rencontre est par ailleurs donné par Monsieur Sopo, Président de l'association SOS Racisme.

Minute de silence
Avant la rencontre, une minute de silence a été observée en la mémoire du Président de l'AC Ajaccio Michel Moretti, décédé cette semaine.



  • Articles
» FBBP-VAFC 1-3
Un voyage gagnant !
Mené rapidement, le VAFC a su égaliser avant la pause, puis faire la différence en deuxième période grâce, notamment, à Tony Mauricio, auteur d'un doublé. Une victoire importante et méritée !
» VAFC-Brest 0-0
VA doit s'en contenter
Avec un penalty raté et des occasions non concrétisées en première période, le VAFC pouvait être frustré de ne pas mener face au Stade Brestois. Mais la deuxième mi-temps, finie en infériorité numérique (expulsion d'Aloé), rend le résultat nul (0-0) plus "logique".
» VAFC-Nîmes 1-2
Le VAFC a fini par céder
Face à une équipe nîmoise à la puissance offensive attendue, les Rouge et Blanc ont rivalisé pendant une mi-temps, avant de souffrir et finalement céder en fin de match sur un coup franc (1-2).
» LOSC-VA 2-2, 5 t.a.b. à 4
VA sort la tête haute
Le scénario a été beau, on y a cru jusqu'au bout... Après avoir égalisé deux fois dans le temps réglementaire, le VAFC a finalement cédé au tirs au but face au LOSC (2-2, 5-4 aux t.a.b.). Forcément déçus, les Rouge et Blanc ont tout de même montré un beau visage au Stade Pierre-Mauroy...
» Paris FC-VAFC 3-2
Des buts et des regrets
Malgré deux buts inscrits au Stade Charléty, le VAFC repart sans point. Pourtant, les hommes de Réginald Ray ont ouvert le score et, ensuite, égalisé à la 85ème minute...