"Une très belle opportunité"
Transfert | 
Jeudi 29 juin 2017 - 20:35
Chérif Quenum, latéral gauche de 24 ans, s'est engagé avec le VAFC pour 3 ans. Il nous explique son choix...

Comment as-tu eu cette possibilité de rejoindre le VAFC ?
Au départ, c’est le recruteur du club, José (Saez), qui était intéressé par mon profil. Il est entré en contact avec mon agent, ça s’est enchaîné assez vite. Ensuite, on a rencontré le président et, comme j’avais d’autres opportunités, il m’a proposé de visiter les installations et de discuter ensemble. Ce rendez-vous s’est vraiment très bien passé, on m’a fait une proposition que j’ai acceptée.

C’est une belle opportunité pour toi…
C’est une très belle opportunité, surtout que j’évoluais à un niveau inférieur. Par rapport à ma progression, c’est la suite logique. Cela arrive au bon moment, je suis content.

Peux-tu retracer ton parcours ?
J’ai un peu bougé depuis le début de ma carrière. J’ai été formé au Paris FC. Ensuite, j’ai évolué à Orléans, mais j’avais peu de temps de jeu, donc j’ai quitté ce club, qui était en Ligue 2, pour Tarbes, en CFA. Ma priorité était de jouer. J’ai fait une saison là-bas et deux-trois clubs de National étaient prêts à me prendre. Mon choix s’est porté sur Avranches, où ça s’est bien passé. La saison dernière, j’ai fait de bonnes performances et quelques opportunités se sont présentées à moi. J’ai choisi le projet de Valenciennes.

Quels sont les principaux points qui t’ont convaincu à faire ce choix ?
Les conditions de travail avec le centre d’entraînement, le staff que j’ai senti très proche des joueurs… Et le stade, ce n’est que du plaisir, que l’on a envie de donner aux supporters aussi ! Tout cela m’a motivé à rejoindre le club.

Pourquoi n’as-tu joué que 15 matches la saison dernière ?
J’ai eu une blessure qui m’a freiné en plein milieu de la saison. Ensuite, j’ai pris mon temps pour revenir, je voulais être sûr de bien me soigner pour ne pas rechuter. Aussi, à ce moment-là, le groupe tournait bien, donc il n’y avait pas besoin de forcer mon retour. Nous avons eu un très beau parcours en Coupe de France, en atteignant les quarts de finale.

Penses-tu que ce parcours en Coupe a aussi pu te mettre en valeur ?
Oui, c’est intéressant, parce que la Coupe de France est médiatisé, il y a beaucoup d’engouement… Après, je sais que c’est surtout mon profil qui a plu au recruter, au coach et au président.

Justement, quel est ton profil ?
Je suis un joueur puissant et rapide, dur sur l’homme défensivement et très offensif. J’essaie d’être décisif avec mes passes, mes centres… Je dois animer mon couloir. J’ai été formé à ce poste de latéral gauche, mais je peux aussi jouer défenseur central. Je suis gaucher.

Que peux-tu dire de tes premiers jours dans le groupe ?
Je m’intègre très bien, le groupe est jeune, avec des cadres qui sont très proches des plus jeunes joueurs. Cela se passe super bien, j’ai été vraiment bien accueilli par tout le monde. Je pense que l’on a un bon groupe, qui va bien vivre. Maintenant, on va travailler ensemble pour atteindre les objectifs du club.