Le débrief de la Formation
Formation | 
Lundi 15 janvier 2018 - 16:55
Les éducateurs du Centre de Formation reviennent avec nous sur les matches du week-end ! Compos, détails des buts et réactions... C'est à lire sur va-fc.com !

Régional 1 : VAFC 2-0 Marck

La compo du VAFC :
Kocik - Traoré, Barremaecker (Cap.), Niakaté, Goelzer - Bangala, Koné - Ribeiro Costa (Benhamdane, 70e), Azbague (Bataille, 65e), Monnier (Hanni, 90e) - Mammou

Le détail des buts :
1-0, 35e : Monnier trouve Mammou côté gauche. L’attaquant déborde et trouve Ribeiro Costa au second poteau. Le Brésilien repique dans l’axe et ouvre le score.
2-0, 75e : Bangala lance en profondeur Mammou qui vient ajuster le gardien et double la mise.


La réaction de Christophe Delmotte :
« C’était un match assez particulier. C’est vrai que l’équipe avait beaucoup changé par rapport à la semaine passée. On a fait une très bonne première période. On doit mener 3-0 à la pause, Ribeiro Costa rate un penalty… Si on repartait au vestiaire avec trois buts d’avance, il n’y avait rien à dire.
La deuxième mi-temps a été plus difficile. Les garçons ont montré de belles valeurs : le courage, la rigueur, la solidarité… Cela a permis de laisser passer l’orage. Le terrain était très difficile et ne favorisait pas le « jeu ». Cela nous a aussi désavantagés. Il ne faut pas faire la fine bouche. Les gamins continuent de grandir.
Le classement ? Notre championnat est comme scindé en deux. Je pense qu’à la fin du mois de janvier ou au début du mois de février, on pourra connaître les prétendants à la montée. Nous, on doit prendre les matches les uns après les autres, continuer à progresser, à avancer. C’est ce que l’on fait bien en ce moment. »


> Le classement



U19 Nationaux : LOSC 0-2 VAFC
(64ème de finale de la Coupe Gambardella)

La compo du VAFC : Chatelain - Boucif, Leguennec, Linguet (Cap.), Ousmane - Arib, Hervé (Khaies, 88e), Baku - El Harrak, Sahan (Rachmoune, 73e), Cabral (Pelissier, 89e).

Le détail des buts :
0-1, 22e : Le jeu à trois entre Sahan, Baku et Cabral permet à ce dernier de se retrouver face au gardien… Et d’ouvrir le score.
0-2, 84e : Suite à un centre en retrait d’El Harrak mal dégagé par la défense lilloise, Rachmoune trouve Baku dans la surface pour le deuxième but.


La réaction de Franck Triqueneaux : « Pour un premier tour, le tirage au sort ne nous avait pas gâtés, que ce soit nous ou notre adversaire du jour. Un premier tour de Gambardella n’est jamais facile à jouer, à l’image des matches de Coupe de France du mois de janvier, car nous sommes en pleine phase de reprise. Ces matches de Coupe diffèrent de ceux du championnat car ce sont des matches à élimination directe. Il faut être capable de gérer ce genre de rencontres sur le plan émotionnel.
Pour les deux équipes, l’enjeu a parfois pris le dessus sur le jeu. Les deux équipes n’ont jamais totalement réussi à se libérer. De notre côté, on a eu une emprise sur notre adversaire dès l’entame du match. On n’a pas su la matérialiser parce que l’on n’a pas été assez performant, techniquement et collectivement, sur le plan offensif. Malgré tout, on parvient logiquement à ouvrir le score. L’expulsion du défenseur lillois est aussi un fait de jeu important de ce match.
A la mi-temps, lorsque l’on mène 1-0 et que l’on est en supériorité numérique, on se retrouve avec un double avantage. Le score et la supériorité… Pour la supériorité, ce n’est un avantage que si chaque joueur donne le meilleur de lui-même. Sans livrer un grand match sur le plan offensif, on a fait une deuxième mi-temps très sérieuse. On a maîtrisé notre sujet.
Il y a la satisfaction d’avoir été solide défensivement, on n’a quasiment rien concédé à notre adversaire, du début à la fin. C’est aussi intéressant de se qualifier chez un club pro, en sachant que l’on peut nettement mieux faire sur le plan offensif. La moitié des joueurs s’entraînent la semaine avec l’équipe réserve. Les automatismes ne sont pas là… On peut penser qu’au fil des tours, on sera en mesure d’améliorer nos performances offensives.
On a aussi quelque part vengé l’équipe professionnelle qui s’était fait éliminer à Lille en Coupe de la Ligue. C’est une compétition très importante pour les joueurs et pour le club. La compétition révélatrice du niveau de son Coupe de France, comme le montre la présence d’Eddy Zdziech et de son fils, de Réginald Ray, de José Saez, etc. Il y avait de nombreux joueurs du Centre de Formation. Cela démontre que cette compétition intéresse l’ensemble du club.
C’est bien de sentir que beaucoup de gens se mobilisent autour de cette compétition. On est satisfait de cette qualification à Lille. C’est bien de l’avoir fait, d’avoir affiché une valeur supérieure à notre adversaire sur ce match. Maintenant, on attend le tirage au sort de jeu pour la suite de la compétition… »