Le débrief de la Formation
Formation | 
Mardi 12 février 2019 - 14:31
Les éducateurs du Centre de Formation reviennent avec nous sur les matchs du week-end ! Compos, détails des buts et réactions... C'est à lire sur va-fc.com !

Régional 1 : Choisy-au-Bac 0-0 VAFC

La compo du VAFC : Laurent - Liokalima, Ousmane, Linguet, Dagnogo - Baku, Siby (Cap.) - El Harrak, Ribeiro Costa, Guendouz (Touré, 80e) - Sahan


La réaction de Christophe Delmotte : « Forcément des aspects positifs »

« On affrontait une équipe de Choisy-au-Bac mal classée. Elle a été très disciplinée, avait un bloc très bas. C'est ce qui risque de se produire de plus en plus, les équipes vont nous attendre maintenant.
On a eu les opportunités puisque l'on frappe sur le poteau à deux reprises. Une belle action avant la mi-temps et Sahan qui trouve le montant et une superbe frappe de Baku, à quelques minutes de la fin, qui finit sur le poteau également...
On n'a pas réussi à trouver assez de vitesse pour pouvoir déstabiliser le bloc adverse. Le terrain n'était pas très bon, cela n'a pas favorisé l'accélération du jeu. Il y avait une légère frustration à la fin du match mais les garçons ont tenté jusqu'au bout. On s'aperçoit que gagner des matchs en R1 n'est pas facile. Feignies-Aulnoye a fait match nul, Avion s'est incliné à domicile...
On a quand même la satisfaction d'être toujours invaincu. On n'a pas pris de but... Et puis les joueurs ont eu les bonnes attitudes sur ce match. Il y a forcément des aspects positifs.
On a trois matchs à domicile qui nous attendent. Il faudra prendre ces matchs l'un après l'autre, bien évidemment, mais on devra bien les négocier. On se projette sur la première rencontre, face à Nogent US, un promu qui réalise une belle saison. »





U19 Nationaux : Entente SSG 0-3 VAFC

La compo du VAFC : Benguesmia - Félix, Leguennec, Pamart, Medji - Hospital (Cap.), Diliberto (Diallo, 89e), Guede - Tamboura (Rachmoune 84), Rabuel (Pelissier, 79e), Boutoutaou

Le détail des buts :
0-1, 48e : Coup franc excentré pour VA. Diliberto ouvre le score sur une frappe au premier poteau.
0-2, 60e : Suite à une récupération du ballon dans la zone médiane, la transition offensive est effectuée sur Rabuel qui déborde et centre en retrait pour Boutoutaou qui marque sans contrôler.
0-3, 75e : Corner rentrant frappé par Diliberto. Tamboura reprend victorieusement au premier poteau.


La réaction de Franck Triqueneaux : « Jamais arrivé dans l'histoire du club »

« C'était un retour à la compétition pour nous, quasiment un mois après notre dernier match. Entre temps il y a eu les intempéries et la coupure liée à la Gambardella. Les semaines d'entraînements avaient été compliquées avec les conditions météorologiques. Je trouvais que les joueurs avaient du mal à se ré-impliquer totalement dans leur projet de formation. On jouait face à notre bête noire puisque l'on n'a pas battu cette équipe depuis deux ans. On avait été éliminé en Gambardella par cette équipe de l'Entente SSG...
Ce match s'est joué dans des conditions météorologiques dantesques avec du vent, de la pluie, une tempête même sur les dix dernières minutes de la première mi-temps. On a joué contre le vent pendant toute la première période. Les conditions et l'agressivité de notre adversaire, qui joue pour ne pas descendre, rendaient pratiquement impossible la pratique du football que l'on aime voir sur les terrains. On a fait le dos rond pendant les 45 premières minutes, en étant solide défensivement, en étant capable de sortir à bon escient. Cela aurait dû nous permettre d'ouvrir le score. Notre adversaire nous a mis en difficulté une fois, lors de la tempête qui s'est abattue.
En deuxième mi-temps, avec le vent dans le dos, on a su prendre l'avantage logiquement, même si c'est sur coup de pied arrêté. Dans ces conditions, il était évident que les coups de pied arrêtés pouvaient avoir un rôle important. Après avoir ouvert le score, notre adversaire a dû se découvrir et cela nous a rendu la tâche un peu plus facile pour attaquer. On a logiquement marqué un deuxième but, puis un troisième. On aurait pu en inscrire d'autres. Ce qui est dommage, c'est cette occasion concédée... Cela aurait pu anéantir la supériorité affichée en deuxième mi-temps.
Avec ces conditions, les joueurs ont fait ce qu'ils pouvaient faire. On marque trois buts, ce n'est jamais facile. Nous avons su garder notre cage inviolée, ce qui fait que cela conforte notre place de meilleure défense avec 12 buts encaissés. La deuxième équipe en a encaissé 19...
Notre objectif est de faire un meilleur parcours sur la phase retour que sur la phase aller. On prend deux points supplémentaires par rapport à notre tableau de marche de la première partie de saison. Surtout, on aligne une sixième victoire consécutive. Je l'avais déjà dit après la cinquième victoire d'affilée, ça n'était jamais arrivé dans l'histoire du club...
On retrouve des conditions d'entraînements normales, j'espère que l'on pourra désormais enchaîner les matchs. Cette rencontre jouée dans des conditions difficiles aura obligé l'équipe à retrouver une solidité défensive, un engagement défensif, une agressivité défensive, que l'on ne mettait plus lors de nos séances. »





U17 Nationaux : VAFC 2-3 LOSC

La compo du VAFC : Boulais - Moliner, Alves, Doukouré (Cap.), Mpatalama - Bazzy (Haouari, 60e), Penin, Gognet, Routier (Bonneil, 60e) - Kassis Blin, Pageaut

Le détail des buts :
1-0, 12e :
Suite à une erreur de relance de la défense lilloise, le ballon est repris par Pageaut non loin de la surface de réparation. L'attaquant s'emmène le ballon et marque du pied gauche.
2-3, 90e+2 : Mpatalama accélère et marque d'une frappe qui finit sous la barre transversale.


La réaction d'Olivier Bijotat : « Des indications... »

« Nous n'avons pas eu l'un des éléments favorables pour pratiquer du beau football... Les conditions climatiques étaient catastrophiques. Il fallu que l'on subisse le vent, la tempête, la pluie et même la grêle. Les conditions n'étaient pas rassemblées pour que les deux clubs puissent produire un bon match.
On rentre au vestiaire sur le score de 1-1. En tout début de deuxième mi-temps, on commet une erreur d'appréciation qui nous coûte le premier penalty de la rencontre. A partir de cet instant, nous avons rencontré un élément vraiment défavorable pour que l'on puisse normalement et légitimement rivaliser avec notre adversaire... Nous avons été victimes d'un arbitrage hautement contestable.
Je retiens néanmoins la dernière demi-heure de notre production de samedi, qui s'est réalisée avec cinq joueurs de la catégorie 2003 sur le terrain.
Cela donne des indications sur la fin de saison que l'on va mettre en place pour faire avancer les projets des plus jeunes, qui sont aujourd'hui capables d'être les concurrents sérieux aux « deuxièmes années ». On va se servir de la fin de saison pour mettre en place ce projet là, en prévision bien évidemment de la saison prochaine. »


> Le classement