Les réactions du Coach et d'E. Vandenabeele
VAFC-Rodez 1-1 | 
Samedi 21 novembre 2020 - 23:22
Les réactions en conférence de presse d'Olivier Guégan et d'Eric Vandenabeele après le match nul face à Rodez (1-1, 11ème journée de Ligue 2 BKT)

Olivier Guégan : « On a l’opportunité de tuer le match, de mener 2-0. On n’est pas à l’abri d’un coup de pied arrêté comme on l’a vécu. On a fait une première mi-temps qui était intéressante, même si leur 3-5-2 nous a bien gênés. Malgré tout, on mène 1-0 et on a les opportunités pour mener 2-0, c’est surtout ça qui me frustre.

Sur la deuxième mi-temps, on a manqué d’énergie, on a beaucoup couru. L’adversaire a aussi joué son va-tout. On a les occasions… Il manque ce petit truc pour tuer ce match et puis gérer derrière. Le match nul n’est pas immérité non plus parce que Rodez a fait une deuxième mi-temps plutôt cohérente. Mais nous, on doit les sanctionner. Je suis un peu frustré.

Notre système est très difficile à animer. Les joueurs, notamment au milieu, courent beaucoup. La sortie de Sessi D’Almeida nous a enlevé de la force athlétique. Il avait pris un carton jaune et n’était pas non plus en grande forme, on va dire. Malgré tout, à 1-0, on ne doit pas faire de fautes inutiles. Cette équipe a quand même un bon frappeur. Ils nous ont mis en difficulté sur quelques coups de pied arrêtés. Le manque d’énergie est peut-être dû à la coupure, je ne sais pas, je vais revoir le match.

Notre système est intéressant, on a fait des choses intéressantes mais on a peut-être manqué d’un peu plus de justesse qu’il y a quinze jours. Rodez est une équipe qui était très regroupée, à cinq derrière, quasiment en 5-4-1. On a eu du mal à se mettre en situation pour les sanctionner mais, malgré tout, à cette période de l’année, on doit être capable de prendre les trois points même avec ce contenu, et notamment en deuxième mi-temps.

Les rentrées de Théo Pellenard et Aymen Boutoutaou ? Arsène Elogo et Aly Abeid étaient rincés. Depuis le début de saison, et ce n’est pas illogique parce qu’il y a des jeunes et des nouveaux joueurs, nos entrées ne nous amènent pas ce plus pour faire basculer les matchs. Là-dessus, il faut que l’on avance et que l’on progresse plus vite. Il faut que les changements puissent impacter le match en étant décisifs ou en apportant un certain équilibre à l’équipe. Même avec la sortie de Sessi D’Almeida, on aurait dû tuer le match.

Rodez a fait une deuxième mi-temps plus cohérente. Après, ils étaient menés au score donc ils se sont un plus ouverts, un peu plus projetés. Et nous, je trouve que l’on a pioché un peu. Il y a eu moins de justesse technique, on a beaucoup couru. C’est là-dessus que l’on doit progresser. Quand on a l’opportunité de mener au score, on doit être plus mature dans le jeu et en étant un peu plus patient. On savait que l’on allait avoir des situations et on a rendu beaucoup trop de ballons faciles. »




Eric Vandenabeele : « Le sentiment qui prédomine ce soir est plus celui de perdre deux points. Après, si on regarde la physionomie du match, on peut aussi le perdre sur la fin. Je pense qu’il y a un vraiment un tournant dans ce match : le ballon sauvé sur la ligne par le défenseur de Rodez sur l’occasion de Kévin Cabral. S’il y a but sur cette action, on aurait mené 2-0 et je pense qu’on l’aurait emporté.

Rodez a bien vu le match que l’on avait réalisé à Toulouse. Ils ont l’habitude de jouer en 3-5-2 et ils sont venus ici en 3-4-3 avec des ailiers qui fermaient beaucoup l’axe. C’était peut-être un peu plus compliqué de trouver des relais à l’intérieur du jeu. Malgré ça, je pense qu’on réalise la première mi-temps que l’on voulait faire. Cela aboutit par un but.

En deuxième mi-temps, Rodez est forcément venu nous chercher un peu plus haut et nous a posé encore plus de problèmes sur la largeur du terrain. Cela a été un peu plus difficile physiquement. Ils marquent leur but et ça n’est peut-être pas volé quand même.

Finalement, ça ne se joue pas à grand-chose. Si l’occasion de Kévin Cabral est dedans, je pense que l’on serait reparti avec les trois points. Il y a des soirées comme ça où un petit truc fait que l’on perd deux points. Mentalement, cette occasion a plus joué sur cette équipe de Rodez qui a senti qu’elle prenait le dessus. Ils ont vraiment poussé pour même obtenir la victoire. Ce score de 1-1 est plus ou moins logique.

Sur la largeur, on n’arrivait pas à cadrer leurs pistons qui nous ont embêtés pendant toute la deuxième mi-temps. On était, à chaque fois, en retard, on n’arrivait pas à les attraper. Il y a eu beaucoup de situations de centres pour Rodez. Malgré ça, on prend un but sur un coup de pied arrêté que l’on aurait pu éviter. Malheureusement… C’est le foot. Je pense que l’on manque un peu de communication sur ce point. Il y a des jeunes qui ne devraient pas hésiter à parler parce que ça peut faire gagner des matchs. »


  • Articles
» VAFC-FCCO 2-0
Les réactions du Coach et d'E. Vandenabeele
Retrouvez les réactions d'Olivier Guégan et d'Eric Vandenabeele après la qualification en Coupe de France...