Le BEPF à VA pendant 3 jours
Club | 
Mercredi 13 octobre 2021 - 16:42
Les stagiaires du BEPF, le brevet d’entraîneur professionnel de football, sont à Valenciennes depuis hier ! Encadrés par Francis Gillot, entraîneur national en charge de la formation des cadres, Lionel Rouxel, en charge des sélections des jeunes et Franck Thivillier, Directeur Technique National Adjoint, les stagiaires ont posé leurs bagages au Mont-Houy. Encadrant et stagiaires nous en disent plus sur ce diplôme.

Franck Thivillier : « La Formation dure treize mois, d’avril à juin de l’année suivante. Nous avons treize sessions, dont sept qui se font dans des clubs professionnels. Chaque année, on essaye de changer de clubs, d’avoir différentes catégories de clubs où le BEPF est nécessaire, à savoir : National, Ligue 2, Ligue 1. Nous sommes allés à Bourg-en-Bresse, Marseille, nous sommes ici à Valenciennes. Prochainement, nous nous rendrons dans les clubs de Saint-Etienne, Metz et Clermont. Mes collègues accompagnent également les stagiaires dans leurs clubs respectifs. Ils leur rendent visite cinq fois dans le cadre de leur accompagnement.

Sur chaque séminaire, nous avons une thématique. Ici pour notre venue à Valenciennes, nous sommes sur l’aspect des médias et de la communication. Chaque jour, on a également un passage pédagogique : cinq stagiaires prennent en charge l’équipe réserve du VAFC. Des entraîneurs entraînent, d’autres observent. Tout est filmé et nous faisons un débriefing collectif le lendemain matin. Il y a toujours un équilibre entre la théorie et la pratique.

La finalité du BEPF, au-delà de délivrer une formation qui permet d’entraîner en pro, c’est d’aider l’entraîneur à construire son projet de jeu, son projet de jeu mais aussi à se construire en tant qu’entraîneur sur les plans sportif et potentiel. On va au contact des entraîneurs. Aujourd’hui, nous rencontrons Olivier Guégan. On aura un temps de partage avec lui sur son projet. Demain matin, on rencontrera Mathieu Boidin, le Directeur Général Adjoint, pour pouvoir partager avec lui sur le projet de Valenciennes et son développement. L’idée est de mieux comprendre la situation des clubs et l’évolution dans les mois qui arrivent. »



Les anciens du VAFC témoignent :

Maxence Flachez : « C’est une très belle formation que j’avais envie de faire depuis quelques temps. J’ai eu la chance d’être dans cette promotion. Je constate qu’il est indispensable d’avoir ce genre de formation pour être prêt à aller au plus haut niveau, un jour. Le monde professionnel commence au niveau du championnat de National. Il y a tellement d’enjeux autour du foot… Elle nous prépare à l’avenir.

Venir dans les clubs, c’est déjà un plaisir. On voit d’autres structures. Être en dehors de Clairefontaine est très fédérateur et cela soude aussi notre groupe. David Le Frapper et moi avons eu la chance d’être à VA pendant quelques années. C’est toujours agréable de revoir des gens que l’on a côtoyés et appréciés. Découvrir comment les clubs travaillent et sont structurés, c’est enrichissant.

On va dans différents clubs, c’est très varié… Mais on se rend compte qu’il y a un fil conducteur : du plus petit au plus grand club, il y a la volonté de tout mettre en œuvre pour que les joueurs soient mis dans les meilleures dispositions. On voit aussi que la Formation tient un rôle important. C’est enrichissant.

Après ma carrière, j’ai fait quatre ans comme consultant sur OLTV. A ce moment-là, j’avais trop envie d’aller sur le terrain. Je préférais participer plutôt que de donner mon avis. »


David Le Frapper : « Je suis très content de passer ces trois jours à Valenciennes. Cela me permet de revoir certaines personnes et voir comment le club fonctionnait, à nouveau. La formation est très riche dans l’approche du haut niveau, pour un coach.

Sur les trois jours, on est sur le thème du media training : la relation avec les médias, le management etc. Comme à chaque fois, on a une mise en situation sur le terrain de 18 minutes sur un thème qui a été fixé à l’avance. Il y a de la pratique. Le lendemain, on a un retour vidéo avec les formateurs.

C’est encore plus intéressant d’aller dans plusieurs clubs. Cela permet à tout le monde d’observer, de visiter. »


Les photos de la journée de mercredi sont à retrouver ci-dessous :


  • Photos
photo
Le BEPF à Valenciennes
13/10/2021
photo
Le BEPF à Valenciennes
13/10/2021
photo
Le BEPF à Valenciennes
13/10/2021
photo
Le BEPF à Valenciennes
13/10/2021
photo
Le BEPF à Valenciennes
13/10/2021
photo
Le BEPF à Valenciennes
13/10/2021
photo
Le BEPF à Valenciennes
13/10/2021
photo
Le BEPF à Valenciennes
13/10/2021
photo
Le BEPF à Valenciennes
13/10/2021
photo
Le BEPF à Valenciennes
13/10/2021