VA doit se contenter d'un point
VAFC-Nantes 1-1 | 
Samedi 14 février 2009 - 19:51
Après une très bonne première période et l'ouverture du score de Rafael, VA a été rejoint en deuxième mi-temps sans pouvoir à nouveau faire la différence. Déçus, les Rouge et Blanc prennent tout de même un point avec ce 1-1.

La feuille de match

But pour le VAFC : Rafael (14e)

But pour Nantes : Klasnic (60e)



Le compte-rendu

Rafael, première !

A l'entame de cette rencontre, on sentait le public de Nungesser bouillant, prêt à soutenir son équipe. Justement, côté composition, le seul changement par rapport à l'équipe de départ du match à Grenoble était l'entrée de Gaël Danic à la place de Johan Audel.

Dès les premières minutes, l'intensité de la rencontre était élevée. VA mettait une grosse pression sur les Nantais grâce à un pressing intensif. Mais les Canaris étaient de leur côté bien en place et alertaient Nicolas Penneteau sur un coup-franc lointain de Das Neves (9e). Les Rouge et Blanc poussaient fort mais n'avaient pas encore inquiété Alonzo. Patience, la première occasion était la bonne.

Sur un corner de Gaël Danic, le ballon traversait une forêt de joueurs et Rafael, au point de penalty, le reprenait du plat du pied pour tromper le portier nantais (1-0, 14e) ! Ouverture du score pour le VAFC avec ce premier but sous le maillot rouge et blanc du capitaine Rafael !

VA et Nungesser étaient euphoriques. Sur un centre de l'aile gauche de Gaël Danic, José Saez reprenait de volée dans la surface mais ce n'était pas cadré (16e). Deux minutes plus tard, Grégory Pujol marquait de près mais était signalé hors-jeu (18e). Attention, il fallait rester concentré côté valenciennois puisque, dans la continuité, Klasnic s'en allait pour frapper à 20 mètres, heureusement à côté (19e).

Coup dur pour le VAFC, Jean-Claude Darcheville, blessé, devait laisser sa place à Johan Audel (29e). Malgré cela, il fallait continuer à attaquer, ce que faisaient les hommes d'Antoine Kombouaré. Après une très belle action collective, Siaka Tiéné, excentré à gauche dans la surface, lâchait une grosse frappe que repoussait Alonzo (30e). Peu de temps après, Grégory Pujol était à la réception d'un surperbe centre de Gaël Danic mais la tête du numéro 28 était au-dessus (32e). Autre très bon centre, celui de Siaka Tiéné que José Saez reprenait d'une tête piquée qu'il ne parvenait pas à maîtriser (37e). VA maintenait la pression en passant beaucoup par les ailes. De l'aile droite, Daviud Ducourtioux enroulait son centre au premier poteau pour Grégory Pujol, dont le plat du pied passait juste à côté (39e).

Les cinq dernières minutes de cette première période n'amenaient pas de nouvelle occasion, mais on avait été bien servi en la matière jusque là. Le VAFC menait 1-0 à la mi-temps grâce à une prestation très satisfaisante. A prolonger en deuxième période...


Klasnic attise les regrets valenciennois...

A la reprise, Bekamenga remplaçait Faty côté nantais. VA repartait bien puisqu'Alonzo n'esquissait aucun geste sur la frappe sèche de 25 mètres de Carlos Sanchez... pas loin mais hors cadre (46e). La prudence était tout de même de mise, puisque, dans la minute suivante, un cafouillage profitait à Bekamenga qui était tout près de l'égalisation... mais Nicolas Penneteau captait le ballon (47e). D'ailleurs, cette opportunité des Canaris annonçait quelques minutes difficiles. Sur un centre de l'aile gauche de Capoue, Bekamenga reprenait au premier poteau, juste à côté (53e)... La sanction venait peu de temps après.

Lancé en profondeur, Klasnic s'en allait tromper Nicolas Penneteau (1-1, 60e). On sentait la période difficile pour VA, d'autant plus que Nicolas Penneteau devait sortir un tir puissant de Capoue (64e).

Pour "réveiller" un peu les Rouge et Blanc, Antoine Kombouaré faisait entrer Karba Bangoura à la place de Jonathan Lacourt (68e). Dès son premier ballon, le milieu offensif guinéen lançait Johan Audel en profondeur. Ce dernier butait une première fois sur Alonzo, puis une seconde fois (70e). Décalé par Karba Bangoura, Grégory Pujol prenait sa chance à 20 mètres, sans inquiéter Alonzo (73e). Les minutes s'égrénaient et la rencontre était tendue. De la tête, Johan Audel ne parvenait pas à attrapper le cadre de la tête suite à un centre de Siaka Tiéné (83e). Et si Karba Bangoura amenait clairement du peps au VAFC en cette fin de match, Rafael et ses coéquipiers ne parvenaient pas à marquer à nouveau.

La rencontre se terminait donc sur ce score nul de 1-1. La déception était palpable dans les rangs valenciennois et dans les travées de Nungesser. Au vu de la première mi-temps, Nantes était un adversaire largement dans les cordes du VAFC mais Antoine Kombouaré et ses hommes doivent se contenter de ce point. Il faut tout de même souligner qu'il s'agit du sixième match sans défaite des Rouge et Blanc. Il faudra se baser sur cette statistique pour retrouver le goût de la victoire dès mardi face à Caen.

Nous comptons sur vous mardi à Nungesser pour la réception du Stade Malherbe de Caen !

Allez VA !

 



Les échos

Superviseurs

Wolfsburg, PSV Eindhoven, Wolverhampton, Lille et Lens : voilà la liste des clubs qui avaient envoyé un superviseur pour cette rencontre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



  • Articles
» Ligue 1
Les photos de VA-Caen et VA-Nantes
Revivez les rencontres VAFC-Caen (20ème journée de Ligue 1) et VAFC-Nantes (24ème journée de Ligue 1) grâce aux photos des deux matches.
» VAFC-Nantes 1-1
Les réactions
Découvrez les réactions d'Antoine Kombouaré, Nicolas Penneteau, David Ducourtioux et Elie Baup après la rencontre VAFC-Nantes (24ème journée de Ligue 1).
» VAFC-Nantes
Avant-match
Bienvenue au Stade Nungesser ! Un temps froid et sec et une bonne pelouse : voilà les conditions de jeu pour cette rencontre entre le VAFC et Nantes (24ème journée).
» VAFC-Nantes : J-1
G. Danic : "Tout remettre à plat"
Marqué par la défaite du match aller, Gaël Danic est particulièrement motivé pour la réception de Nantes demain. D'autant plus que cette rencontre est aussi et surtout une nouvelle étape de la "mission maintien" du VAFC...
» VAFC-Nantes : J-1
Les groupes
Voici les groupes retenus par Antoine Kombouaré et Elie Baup.