Tout avait si bien commencé...
Monaco-VAFC 4-2 | 
Mercredi 26 septembre 2012 - 21:15
Malgré le fait qu'il avait démarré parfaitement la rencontre en menant 2-0 après une demi-heure de jeu, le VAFC quitte la Coupe de la Ligue, battu 4-2 en prolongations par l'AS Monaco.

La feuille de match


Buts pour le VAFC : Danic (5e), Wolf (31e, csc)

Buts pour Monaco : Touré (39e, 120e), Ferreira Carrasco (45e, sur pen.), Ocampos (104e)

Avertissements : Angoua (34e), Nguette (60e), Nery (62e) pour le VAFC, Mendy (41e), Wolf (107e) pour Monaco


VAFC
Leca - Traoré, Isimat-Mirin (Nery, 57e), Angoua, Bong - Saez (Cap.), Da Silva (Sanchez, 87e), Dossevi (Kadir, 65e) Danic - Nguette, Aboubakar

Remplaçants : Penneteau, Ducourtioux, Le Tallec


AS Monaco
Sourzac - Marester, Raggi, Wolf (Cap.), Tzavellas (Kurzawa, 68e) - Ndinga, Mendy, Ferreira Carrasco, Bajrami (Ocampos, 65e) - Germain (Poulsen, 89e), Touré

Remplaçants : Subasic, Coulibaly, Dirar, Nimani




Le compte-rendu


Alors que Monaco a vécu un après-midi de pluie, le VAFC vient au Stade Louis II pour lancer sa Coupe de la Ligue. Ce 16ème de finale permet à Daniel Sanchez de donner du temps de jeu à certains éléments, ce qui ne l'empêche pas d'aborder ce match avec ambition. Leca, Traoré, Angoua, Bong, Da Silva, Saez (qui est capitaine) et le jeune Nguette, titulaires, sont prêts à "mordre" dans cette rencontre.


VA mène 2-0... mais se fait rejoindre
Si les locaux essaient de mettre la pression d'entrée de jeu, ce sont les Rouge et Blanc qui sont les premiers véritablement dangereux. Après une bonne récupération, Matthieu Dossevi essaie de marquer le même but qu'à Brest : crochet intérieur sur son défenseur et frappe du gauche... que le gardien monégasque capte (4e). Ce n'est que partie remise pour le VAFC... Gaël Danic perce plein axe, avance jusqu'aux 20 mètres et, du droit, place une frappe à ras de terre qui trompe Sourzac (0-1, 5e) ! Ouverture du score pour VA grâce à son n°8 Gaël Danic, qui marque son premier but de la saison ! Voilà qui lance parfaitement la partie pour les hommes de Daniel Sanchez. Et ça continue ! Sur un centre en retrait dans la surface de Gaël Danic, le plat du pied de Matthieu Dossevi est contré in extremis par un défenseur monégasque (8e) ! Les offensives valenciennoises transpercent très souvent la défense adverse. VA doit continuer à jouer, à enchaîner ces attaques rapides qui font mal, tout en conservant une concentration indispensable en défense face au quatuor Touré-Germain-Bajrami-Ferreira.

VA doit aussi se méfier des coups de pied arrêtés, comme celui, lointain, de Tzavellas que Jean-Louis Leca claque parfaitement au-dessus de la barre (17e). Le gardien valenciennois est tout aussi impeccable sur une lourde frappe de Ndinga quelques minutes plus tard (24e). Monaco est plus pressant, mais les Valenciennois repartent de l'avant pour repousser la menace. Et le but du break est tout proche, quand le centre de l'aile gauche de Gaël Danic ne peut être converti en but par Opa Nguette et Vincent Aboubakar dans les six mètres (29e) !

Comme en début de match, le VAFC n'attend que deux minutes pour concrétiser ! Matthieu Dossevi, particulièrement percutant depuis le début de la rencontre, perce sur la droite de la surface et centre fort devant le but. Sourzac, le gardien monégasque, repousse le ballon... sur son coéquipier Wolf, qui prolonge le ballon au fond des filets (0-2, 32e) ! La persévérance de Matthieu Dossevi a payé et permis à son équipe de creuser l'écart. Un avantage de deux buts forcément très intéressant, qu'il faut désormais tenir jusqu'à la pause. Une tête de Touré proche du cadre rappelle d'ailleurs que le match est loin d'être terminé (36e). Ce que le "serial-buteur" monégasque confirme peu après en réduisant le score... Sur un corner de Bajrami, la tête placé de Touré ne laisse aucune chance à Jean-Louis Leca (1-2, 39e). Monaco prolonge sa période de folie et, malheureusement, parvient à égaliser quelques minutes plus tard... Et c'est encore un penalty qui est sifflé contre le VAFC... Germain, dans la surface, ne semble chercher que la faute dans son duel face à Angoua. L'attaquant atteint son objectif puisque M. Kalt désigne le point de penalty... Ferreira Carrasco le transforme d'un tir sec plein centre (2-2, 45e). Et voilà une égalisation qui fait évidemment très mal pour le VAFC, rejoint en 5 minutes après avoir compté deux buts d'avance. 2-2, c'est le score à la pause. VA devra digérer ce retour monégasque pour arracher sa qualification...

Direction les prolongations !
C'est ce diable de Touré qui s'offre la première occasion de la deuxième mi-temps, son tir enroulé devant la surface n'étant pas loin d'attraper le cadre (46e). La réponse valenciennoise est immédiate. Sur un nouveau centre de Matthieu Dossevi, Wolf dégage devant sa ligne et évite un doublé contre son camp (48e)... C'est ensuite Benjamin Angoua qui monte haut pour placer une tête quelques centimètres à côté du cadre sur un corner (50e). Ces opportunités doivent redonner confiance à VA... Avant et après l'heure de jeu, Daniel Sanchez effectue ses premiers changement : Loris Nery et Foued Kadir remplacent Nicolas Isimat-Mirin et Matthieu Dossevi. A noter que Gaëtan Bong passe donc dans l'axe de la défense, Loris Nery entrant au poste de latéral gauche.

Il reste une demi-heure à jouer, les Rouge et Blanc essaient de faire la décision. Gaël Danic centre de l'aile gauche pour Opa Nguette qui, dans les six mètres, bute deux fois sur Sourzac (68e) ! Dommage, pour le jeune attaquant, qui réalise une belle prestation pour sa première titularistation chez les pros.

Il reste une demi-heure à jouer, les Rouge et Blanc essaient de faire la décision. Gaël Danic centre de l'aile gauche pour Opa Nguette qui, dans les six mètres, bute deux fois sur Sourzac (68e) ! Dommage, pour le jeune attaquant, qui réalise une belle prestation pour sa première titularistation chez les pros. En face, l'entrant Ocampos sert en retrait dans la surface Touré, qui lâche un plat du pied au-dessus de la barre (71e). On sent que tout reste possible dans cette rencontre...

Parfaitement servi en profondeur par Vincent Aboubakar, Opa Nguette contrôle et frappe à l'entrée de la surface, Sourzac se couche pour saisir le ballon (78e). Quelques instants plus tard, c'est Ferreira Carrasco qui rate son face-à-face, excentré à gauche dans la surface, avec Jean-Louis Leca, bien sorti (79e). D'un but à l'autre, les deux équipes se rendent coup pour coup, même si la fatigue commence à se faire ressentir. En cette fin de match, VA doit rester solidaire, d'autant plus que Monaco pousse. De 20 mètres, Germain frappe sèchement, le gardien valenciennois capte le ballon (83e), avant de voir un lob d'Ocampos finir sa course... sur la barre (86e) ! Sur cette dernière action, Jean-Louis Leca avait du sortir de la tête pour éviter une situation difficile. Les hommes de Daniel Sanchez ont laissé passer l'orage et essaient de marquer le but de la qualification pour éviter les prolongations. Malheureusement, les deux corners obtenus coup sur coup dans les arrêts de jeu ne peuvent être convertis. Et c'est sur une ultime frayeur (un coup-franc de Kurzawa tout proche du cadre) que les deux équipes retournent vers le banc pour une courte pause avant les deux mi-temps de 15 minutes. Avant les prolongations, le score est de 2-2 entre Monaco et le VAFC.

Fin de parcours...
Logiquement, les deux équipes tirent un peu la langue à l'entame de cet "extra-time". Mais les remplaçants, à l'image de Foued Kadir, très disponible, sont là pour essayer de faire la différence. Malheureusement, c'est un remplaçant monégasque qui trouve l'ouverture... A la réception d'un long centre de Touré, Ocampos, devant la surface crochète Mody Traoré avant de placer un tir enroulé du droit imparable (3-2, 104e). A une minute du changement de côté, VA prend un gros coup sur la tête. Pourtant, il reste 15 minutes pour revenir au score, il faut y croire...

La preuve, Vincent Aboubakar marque de la tête sur un centre parfait de Loris Nery... mais ce but est refusé pour un hors-jeu du n°9 valenciennois (108e). Pour tenir son avantage, Monaco n'hésite pas à faire pleuvoir les coups... alors que la pluie tombe à nouveau. Mais VA continue à jouer. Un centre de Gaël Danic est repris au premier poteau par Foued Kadir, qui oblige Sourzac à sortir le ballon d'un arrêt réflexe (117e) ! Les Rouge et Blanc poussent, donnent tout et multiplient les coups de pied arrêtés alors que c'est désormais la tempête sur le Stade Louis II. Et finalement, après un corner où quasiment tous les joueurs de champ du VAFC étaient dans la surface, Monaco part en contre pour inscrire le 4ème but qui scelle le sort de cette rencontre. Ferreira Carrasco avance dans la surface et sert Touré qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets (4-2, 120e). Le VAFC quitte la Coupe de la Ligue, éliminé en 16ème de finale par l'AS Monaco sur le score de 4-2.

Après Brest, c'est une nouvelle défaite dure à digérer pour VA, même si, comme samedi dernier, il y aura du positif à tirer de cette rencontre. On retiendra, par exemple, le match plein de promesses réalisé par l'attaquant de 18 ans Opa Nguette, mais aussi le temps de jeu offert à Benjamin Angoua, Gaëtan Bong ou Marco Da Silva. Mais, dès demain, Daniel Sanchez et ses hommes tourneront la page de cette compétition et se concentreront sur la réception de Marseille en championnat dimanche au Stade du Hainaut. Votre équipe aura besoin de vous pour ce grand match, les Rouge et Blanc méritent d'être récompensés de leurs efforts après une semaine difficile. C'est avec votre aide qu'ils feront tomber le leader invaincu de la Ligue 1 !

Allez VA !


  • Articles
» Monaco-VAFC : J-1
Le groupe valenciennois
Voici les 18 joueurs retenus par Daniel Sanchez pour le déplacement à Monaco (16ème de finale de Coupe de la Ligue).
» Monaco-VAFC : J-2
"Monaco, c'est le PSG de la Ligue 2"
Découvrez les dernières déclarations de Daniel Sanchez et José Saez à deux jours du 16ème de finale de Coupe de la Ligue à Monaco...