Episode 1 : La création du club
Un siècle de foot à VA | 
Mardi 29 janvier 2013 - 15:21
Cette année, le club valenciennois fête son centenaire. Chaque semaine, nous reviendrons sur les moments forts de son histoire, de sa création jusqu'à aujourd'hui. Premier épisode de notre saga : la création du club...

1906, 1913, 1933 ? Quelle est réellement l'année de création du club de football de Valenciennes ? Si ces dates sont des moments clés dans l'implantation du football dans l'Athènes du Nord, le premier match de championnat a bel et bien eu lieu en 1913. Explications...

1906
. Le football n'est pas encore populaire. A cette époque, les amateurs de sport se tournent plus facilement vers les jeux que l'on peut pratiquer dans les ballodromes et peu connaissent alors les règles du football.
Pourtant, le 1er novembre 1906, des lycéens, sans doute en avance sur leur époque, décident de créer le FCV : Le Football Club de Valenciennes. L'activité du club se limite à quelques rencontres contre les autres équipes de l’Escaut (très peu nombreuses à l’époque). Peu à peu, des problèmes de trésorerie amèneront le club à être mis en sommeil.

Mais en 1913, une nouvelle équipe de dirigeants décide de relancer le club, alors tombé aux oubliettes. C'est lors de cette année que les Valenciennois connaîtront pour la toute première fois la compétition, avec le championnat du Nord de l'USSF. Un championnat que les Valenciennois remporteront dès leur première participation.

La Première Guerre Mondiale mettra pratiquement fin à toute activité sportive dans la région. Dès 1919, le FCV reprend la compétition et restera un club de niveau district (deuxième division) jusqu'en 1925, date de l'arrivée à la tête du club d'Albéric Colson, nouveau président, bien décidé à ancrer dans les têtes le nom de Football Club de Valenciennes et amener ce club au sommet de la hiérarchie régionale.

A partir de ce moment-là, le club « rouge et blanc » ne cessera de grandir. A force d'acharnement et sous l'impulsion du président Colson, le FCV réussira à obtenir un terrain, avenue de Reims en juin 1926 et ce malgré les autres préoccupations de la ville en cette période d'après-guerre.

Trois ans plus tard, presque jour pour jour, le FCV deviendra l’USVAA suivre