Episode 2 : Du FCV à l'USVA...
Un siècle de foot à VA | 
Mardi 5 février 2013 - 16:43
Cette année, le club valenciennois fête son centenaire. Chaque semaine, nous reviendrons sur les moments forts de son histoire, de sa création jusqu'à aujourd'hui. Deuxième épisode de notre saga : le passage du club dans le monde professionnel...

La semaine dernière, nous nous étions quittés en juin 1926, date de l'obtention du Stade de l'Avenue de Reims.

Nous sommes désormais en 1928. Le FCV a désormais un nouveau président : Fernand Le Mithouard. Ce dernier est conscient des difficultés économiques qu'a la ville, en pleine reconstruction après la Première Guerre Mondiale. Et comme lors de toute l'histoire du club valenciennois, celui-ci se construit parallèlement au développement de la ville.

En juin 1929, le FCV disparaît pour laisser place à l'USVA. A cette époque, l'idée est de réunir rapidement le maximum de sociétés sportives pour faire de l'USVA un club omnisports de premier plan. Le Stade de l'Avenue de Reims devient alors le Stade Nungesser, un Stade où, déjà à l'époque, les équipes adversaires ne s'imposent que très rarement. Lors de la première saison à Nungesser, les Valenciennois remportent seize de leurs dix-huit matches disputés à domicile.

VA prend de l'ampleur et commence à se faire un nom dans le sport régional. Mais le club reste en PH (une division en dessous de l'élite nordiste, la DH), et donc dans l'ombre d'autres équipes.

La saison 1932-1933 sera celle de la création du football professionnel, en France. Vingt équipes feront partie de cette division, dont trois clubs de la région : l'Olympique Lillois, l'Excelsior de Roubaix et le SC Fives.

L'année suivante, la deuxième division est créée et VA est invité à faire partie de cette aventure, du fait du manque de candidatures. Mais le club refuse dans un premier temps, par peur de ne pas savoir suivre financièrement. Sauf qu'à ce moment-là, le Stade Nungesser est le lieu de matches amicaux entre équipes professionnelles. Ces rencontres suscitent l'engouement dans le Valenciennois et Fernand Le Mithouard va alors tout faire pour obtenir le soutien financier de nombreuses industries du Valenciennois.

Une fois celui-ci obtenu, l'USVA décide de passer le cap du monde professionnel. En juin 1933, VA accède officiellement en deuxième division. A suivre...

> Episode 1 : La création du club