U19 : Retour sur VAFC-Amiens (2-0)
Formation
 | Mardi 23 janvier 2018 - 17:24

U19 Nationaux : VAFC 2-0 Amiens

La compo du VAFC : Chatelain - Benhamdane, Leguennec, Linguet (Cap.), Dagnogo - Khaies, Hervé, El Harrak - Rachmoune (Tamboura, 68e), Cabral, Pelissier (Sahan, 77e).

Le détail des buts :
1-0, 38e : VA récupère le ballon à hauteur de la ligne médiane. Cabral est trouvé côté gauche. Le Valenciennois prend le dessus sur son adversaire direct et centre en retrait pour Pelissier… Qui ouvre le score d’une frappe croisée du pied gauche.
2-0, 83e : Suite à un coup de pied arrêté en faveur d’Amiens, VA récupère le ballon et part en contre. Cabral décale Pelissier côté gauche… Ce dernier centre en première intention pour El Harrak qui contrôle avant de battre le gardien d’un plat du pied.


La réaction de Franck Triqueneaux : « Des valeurs s’enracinent… »

« C’est une nouvelle fois la victoire d’une équipe. Depuis les vacances de la Toussaint, un esprit s’est créé, on a réussi à le mettre en place. Il se développe semaine après semaine, est de plus en plus ancré dans le fonctionnement du groupe. Cela explique que nous sommes sur une série de cinq matches sans défaite. Ce qui est intéressant, c’est que sur ces cinq matches, il y a quatre victoires et un seul but encaissé. Chaque joueur se met au service de l’équipe. Contre Amiens encore, on a vu des joueurs qui jouaient la même partition, avaient l’envie de pratiquer le même football sur le plan offensif. On a aussi vu la volonté commune de défendre, d’aider le partenaire.
C’était un match intéressant à jouer. Amiens était deuxième et avait la possibilité de prendre la tête du championnat, c’est également la meilleure attaque de notre groupe. C’était aussi le retour du championnat pour nous, le dernier match remontait au 14 décembre. Le championnat, c’est le quotidien. On sait que dans le deuxième semestre, les esprits sont souvent très occupés par la Gambardella. On souhaitait que les joueurs soient capables de faire la part des choses et se concentrent sur les deux compétitions.
La satisfaction est grande sur l’état d’esprit affiché, avec une équipe qui avait été remodelée à 50% par rapport à la Gambardella. Du coup, elle était forcément rajeunie. Cela permet de voir qu’il y a un groupe élargi qui est très concerné par les objectifs de l’équipe et puis par les objectifs personnels.
C’est intéressant de voir que les choses se passent comme ça… Nous sommes dans notre semaine « Ligue des Champions » avec mercredi un match à Lens, le nouveau leader, avant de jouer contre Boulogne, une équipe qu’il faudra battre pour élargir l’écart au classement avec elle. C’est toujours bien de compter sur un maximum de joueurs qui sont très concernés.
On aura mis quelques mois à mettre les choses en place, mais on se rend compte depuis deux mois et demi que les choses avancent, que des valeurs s’enracinent semaine après semaine dans le jeu de l’équipe… »