Retour sur l'élimination en Gambardella
Formation
 | Mardi 6 février 2018 - 15:51

U19 Nationaux (32ème de finale de la Coupe Gambardella) : VAFC 1-2 Chambly


La compo du VAFC : Chatelain - Boucif, Leguennec (Sahan, 71e), Linguet, Dagnogo (Pelissier, 61e) - Hospital, Arib, Baku - Tamboura, El Harrak, Cabral.

Le détail du but :
1-2, 75e : Le coup franc d’Arib est repris par Baku qui trompe le gardien adverse d’une tête croisée.


La réaction de Franck Triqueneaux : « Déception, colère et regrets… »

« C’est une grosse déception parce qu’on avait largement les moyens de passer ce tour… La physionomie du match peut laisser penser que le résultat est injuste parce qu’on s’est procuré quatre occasions et autant de situations. Chambly a marqué deux buts sur deux erreurs de notre part… On leur a donné les deux buts.
Mais quand on regarde le match, on peut se dire que la victoire de Chambly est logique. Eux ont livré un vrai match de Coupe, ce qui n’a pas été notre cas. Je pense que l’on n’a pas suffisamment respecté notre adversaire. Il y a eu un manque d’engagement, de solidarité, d’abnégation, d’efficacité. Il n’y a pas eu assez de jeu combiné dans le domaine offensif. Ce sont des ingrédients qui sont indispensables pour espérer faire le meilleur résultat possible dans un match de Coupe.
On avait les moyens pour gagner ce match tout seuls… Et on l’a perdu tout seuls, face à une équipe limitée, qui n’avait que son courage et son abnégation à nous proposer. Cela a fait la différence. Quelque part, c’est une bonne chose que les équipes qui sont dans l’esprit gagnent ce type de match.
Nos meilleurs joueurs ont eu un niveau de performance très insuffisant. Cela nécessitera pour eux une grande remise en question s’ils ne veulent pas connaître, par la suite, d’autres mésaventures.
La déception prédomine. Il y a aussi de la colère et des regrets. Je pense qu’il n’y a rien de pire dans le sport que d’avoir des regrets à la fin d’une rencontre. On peut perdre contre meilleur que soi, par manque d’efficacité ou de chance… Mais quand tu perds parce que tu n’as donné tout ce que tu étais en mesure de donner… C’est décevant et regrettable. »