Communiqué
Club
 | Lundi 5 mars 2018 - 15:01

A la lecture de La Voix du Nord de ce samedi 3 Mars, le VAFC et son président, Eddy Zdziech, se sont étonnés de certains propos évoqués. Eddy Zdziech tient à préciser que les chiffres avancés sont faux. En effet, sur les 7,8 millions d'€ injectés pour sauver le VAFC, 5,3 millions (68 %) ont été apporté par des fonds privés, et 2,5 millions (32%) par des fonds publics. On est donc loin des 70 % annoncés ; c'est même le contraire.

De plus, le VAFC et Eddy Zdziech sont profondément choqués par le "quota" de licenciés valenciennois qu'imposerait la mairie dans ses orientations budgétaires, en matière de subventions municipales. Le VAFC est un club d'intérêt communautaire, rayonnant sur tout le Hainaut, et se voit mal fermer la porte aux jeunes talents du territoire sous prétexte qu’ils ne seraient pas valenciennois. Ils portent haut les couleurs du valenciennois.

Il n'y a aucune sorte de discrimination au sein du VAFC, et il n'y en aura jamais. Les associations subventionnées par la ville doivent-elles toutes tenir ces mêmes quotas ? Lorsque les joueurs du VAFC offrent une petite voiturette au centre hospitalier de Valenciennes, pour emmener les enfants au bloc opératoire, elle emmène tous les enfants, tous nos enfants. Ce sont ces valeurs que le VAFC et son président souhaitent entretenir avec leur territoire.

Le VAFC porte chaque week-end, et depuis des décennies, le drapeau et les couleurs de la ville dans toute la France. Tous nos compatriotes connaissent le lien fort et historique entre la ville de Valenciennes et son club de football. Peut-on imaginer les communes d'Auxerre, de Lens ou de Châteauroux appliquer les mêmes principes aux étendards sportifs de leur ville ?

Le président Eddy Zdziech et tous les membres du VAFC savent qu'ils peuvent compter sur tous les supporters et les amoureux du football de leur territoire, et ne manqueront pas de solliciter leur mobilisation, très prochainement, pour soutenir le club.

Allez Valenciennes
Allez VA
  • Les brèves