U17 Nat : Retour sur QRM-VAFC (2-4)
Formation
 | Mercredi 30 octobre 2019 - 15:49

U17 Nationaux : Quevilly RM 2-4 VAFC


La compo du VAFC : Sy - Moliner, Kapenga, Doukouré (Cap.), Mpatalama - Douay (Bonneil, 46e), Carion, Bouaoune (Mendes, 45e) - El Amri (Pollet, 65e) - Haouari, Ngomissi

Le détail des buts :
0-1, 27e : Corner joué à deux. El Amri centre… C’est repris de la tête au premier poteau par Haouari.
2-2, 56e : Passe profonde de Carion sur le côté droit… Moliner est servi et égalise d’un tir croisé.
2-3, 76e : Mpatalama déborde côté gauche et centre. La défense adverse cafouille et Moliner, dans la surface, en profite pour redonner l’avantage à son équipe.
2-4, 89e : Belle incursion côté droit de Mendes qui délivre un très bon centre au sol pour Ngomissi qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond du but.


La réaction d’Olivier Bijotat : « La plus faible prestation »

« Que peut-on retenir de ce match ? Le premier point, c’est que c’est la première fois que l’équipe parvient à marquer quatre buts. C’est également la première fois que le groupe parvient à redresser la situation en seconde période et à inverser l’ordre du match. Les trois rentrants ont beaucoup apporté. Ils ont remis de l’ordre dans le jeu et ont su également être influents.
Que doit-on retenir de ce match ? Le niveau de jeu, par rapport aux semaines précédentes, a connu une baisse très sensible, très notoire, que ce soit dans l’animation défensive ou dans l’animation offensive. Défensivement, il nous a manqué les éléments habituels : la détermination, l’agressivité et la volonté de reprendre le ballon à l’adversaire. Sur le plan offensif, on a constaté un manque de mouvements terrible de la part de l’ensemble de l’équipe avec une proportion à trop conserver le ballon à mon goût. Au niveau de la circulation, cela s’est très mal passé et on s’est heurté à un problème que l’on s’est créé.
C’était notre dixième journée de championnat et il faut être suffisamment objectif pour reconnaître que c’était la plus faible prestation collective que l’on enregistre. Je porte forcément un œil très avisé sur les manquements du jeu que l’on a pu constater ce week-end à Quevilly. »